Affaire DGI:Un proche du régisseur disparu soupçonné de complicité

0
728

Suite à la disparition du régisseur de la Direction générale des impôts (DGI), la Brigade économique et financière (BEF) a ouvert une enquête.

Après l’audition ce vendredi 11 octobre 2019, d’une dizaine de personnes à la Criet y compris le DG Nicolas Yenoussi et autres cadres, des complices ont été démasqués et certains mis sous convocations.

Pour élucider cette affaire du régisseur Carlos Adohouannon et de disparition de plusieurs milliards de FCFA dans le caveau de la DGI, la BEF a procédé à l’interpellation des proches du régisseur, de certains responsables ainsi que l’épouse du principal mis en cause.
Parmi les cadres, il y a le Directeur de la gestion des ressources (DGR) le CEMAF, le Directeur général des Impôts et le Directeur des affaires financières et administratives du ministère de l’Économie et des Finances. Ces derniers ont été présentés au procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Selon les informations, il serait question d’une affaire de complicité. Une perquisition aurait permis de retrouver dans le bureau du DGR des chèques à blanc délivrés au régisseur Carlos Adohouannon.

L’Interpol aux trousses du régisseur

Le véhicule du régisseur aurait été retrouvé sans plaque au domicile d’un des proches du sieur Adohouannon.
La transaction d’une somme de plus d’un milliard aurait été constaté sur le compte d’un proche du régisseur et 100 millions FCFA aurait été retrouvés au domicile de cette personne. Il s’agit du nommé Blaise Salanon mis sous mandat de dépôt avec pour chefs d’accusation complicité de détournement de deniers publics, recel et association de malfaiteurs.
Aussi, des chauffeurs privés au nombre de 03 ont-ils reconnu avoir transporté des colis mais ignoraient le contenu.
Le Directeur général des impôts ainsi que 08 autres personnes ont été mis sous convocation. Leur prochaine audition à la CRIET est fixée au 21 octobre 2019.
Un mandat d’arrêt international serait déjà lancé à l’encontre du régisseur qui serait le cerveau de l’affaire.

A.A.A/24haubenin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here