Affrontement entre peulhs et agriculteurs:Malanville pleure 08 morts, l’Armée rétablit l’ordre

0
1517

Une fausse alerte circule depuis la matinée du jeudi 4 juin 2020 au sujet d’un affrontement entre peulhs et agriculteurs dans la Commune de Malanville avec pour conséquence une «trentaine de personnes tuées». D’après nos informations, il s’agit d’une pure intoxication. La population du village de Goungoun vaque normalement à ses activités à la date de ce jeudi 4 juin 2020. Certes, il y a eu affrontement entre peulhs et agriculteurs mais l’attaque est intervenue le 30 mai 2020 à Goungoun dans l’arrondissement de Guéné avec comme bilan, 8 personnes décédées avant l’arrivée des forces de sécurité sur le terrain. L’affrontement s’est étendu à d’autres villages mais le décompte final de morts n’a pas dépassé 8 tant dans le rang des peulhs que celui des agriculteurs. L’autorité préfectorale informée de la situation s’est rendue sur les lieux pour une médiation et un retour au calme. Malheureusement, hier mercredi, 03 juin 2020, la population de Goungoun s’est de nouveau mobilisée pour attaquer des camps peulhs afin de venger un conducteur de taxi qui serait passé de vie à trépas à la suite de l’attaque des peulhs. Dans leur fureur, les manifestants avaient érigé des barrières sur l’axe principal Kandi-Malanville. Face au cycle de violence où la Police républicaine s’est retrouvée impuissante, le préfet de l’Alibori a demandé l’appui de l’Armée pour rétablir l’ordre. Ce qui a été fait et le calme est revenu depuis le mercredi 3 juin 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here