Alimentation en eau potable:Le gouvernement veut soulager Fidjrossè, Akpakpa et Godomey

0
889

L’alimentation en eau potable sera renforcée dans les quartiers Fidjrossè et Akpakpa à Cotonou puis Godomey à Abomey-Calavi. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres du mercredi 24 février 2021.

Le gouvernement veut garantir la disponibilité permanente en eau au profit des populations des quartiers Fidjrossè et Akpakpa dans la ville de Cotonou puis Godomey à Abomey-Calavi. Une action urgente a été définie au cours de ce conclave pour renforcer la disponibilité de cet intrant majeur. En effet, ces zones périphériques étant situées en bout du réseau de distribution, elles ne sont pas desservies convenablement en raison du déficit dans la fourniture en eau. Les études techniques en cours estiment à 110.000m3/jour la demande actuelle en eau potable dans la ville de Cotonou, contre une capacité de production de 85.000m3/jour, d’où un déficit minimum de 25.000 m3/jour. Ce déficit important dans la production et donc la fourniture en eau ne permet pas de desservir convenablement les zones périphériques qui se situent en bout du réseau de distribution telles Fidjrossè, Akpakpa et Godomey. L’opération consiste en la mobilisation d’une production complémentaire depuis la nouvelle usine de Zinvié dans la Commune d’Abomey-Calavi et son raccordement au système d’adduction d’eau de Cotonou. Cette action se fera, en attendant le démarrage du projet d’adduction d’eau potable Cotonou phase III dont les études techniques détaillées sont en cours. Le ministre de l’Eau et des mines veillera à la bonne exécution par le prestataire retenu, dans le respect des délais contractuels. C’est le lieu d’apprécier la méthode et le sens d’anticipation du gouvernement en revenant sur les caractéristiques de l’usine de Zinvié sollicitée pour pallier provisoirement ce déficit. Inaugurée le 8 octobre 2020, elle est composée de 8 nouveaux forages totalisant un débit de 1500 m3/h; d’une station de traitement d’eau ultra moderne de 45.000 m3/jour à Zinvié; d’un réservoir au sol de 3000 m3 et d’une plateforme de 05 tours de dégazage de capacité totale de 51.040 m3/jour; d’un château d’eau de 500 m3 à Houèto; de 28,1 km de tuyaux Pehd de diamètres variant entre 280 mm et 710 mm; de 103 km de conduite en PVC de diamètres variant entre 75 mm et 225 mm contre un linéaire d’environ 99,5 km initialement prévu.

 

Patrice Talon à l’écoute de son peuple

 

Par cet acte, le président Talon et son gouvernement montrent qu’ils sont effectivement à l’écoute de leurs concitoyens ; ce qui explique cette action urgente pour le renforcement de la desserte en eau potable des quartiers Fidjrossè et Akpakpa et Godomey, afin de soulager les populations dont les cris leur sont parvenus. C’est la marque de fabrique de dirigeants responsables qui, tout en essayant de trouver une solution structurelle et durable aux problèmes, s’emploient à faire supporter l’attente par des mesures d’urgence. C’est aussi le signe que tout le monde compte dans cette République et surtout que le programme « Eau pour tous » n’est pas un leurre mais est effectivement en marche.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here