Ananas pain de sucre du plateau d’Allada:L’Oapi délivre le Certificat d’enregistrement au Bénin

0
678

Dans le cadre du projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (Parasep), l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) a remis au Bénin le Certificat d’enregistrement de l’indication géographique protégée Ananas pain de sucre du Plateau d’Allada. La cérémonie s’est déroulée le mercredi 28 octobre 2020, à Cotonou.

Le Bénin dispose pour la toute première fois de son histoire d’un Certificat d’enregistrement de l’indication géographique protégée de l’ananas pain de sucre du plateau d’Allada. Plus grand producteur mondial d’ananas pain de sucre, le Bénin en matière de production d’ananas a atteint plus de 300 000 tonnes, après une croissance régulière au cours de la décennie précédente et contribue ainsi à plus de 4,3% du Pib agricole après le Coton (25%) et le cajou (7,4%). A travers le projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé, l’Agence nationale de la propriété intellectuelle (Anapi), a présenté le dossier de demande de titre de ce produit à l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) qui a délivré au Bénin le Certificat d’enregistrement de l’indication géographique protégée. A cette occasion, le Directeur de l’Oapi, Denis Bohoussou, a témoigné sa reconnaissance aux partenaires à divers niveaux  qui accompagnent l’Oapi dans le processus de valorisation des produits du terroir des pays membres de l’Oapi. Pour lui, ce certificat permettra aux acteurs de la filière ananas pain de sucre du plateau d’Allada de réaliser et de promouvoir en toute sécurité leurs activités de production et de commercialisation et d’avoir des revenus substantiels. Il les a invités s’approprier ce nouvel outil et à en faire un bon usage en vue de rester unis dans la mise en œuvre respectueuse des exigences de l’Igp et de son cahier de charges. Selon Gaston Dossouhoui,  ministre en charge de l’Agriculture et président du Comité national de mise en place des indications géographiques au Bénin, le Bénin  à travers l’ananas filière phare du volet agricole du Pag, vient d’inscrire  pour la toute première fois de son histoire, son nom en lettre d’or sur la liste des rares pays d’Afrique disposant d’une indication géographique. A l’en croire, ce certificat concrétise la composante 2-4 mise en place de l’indication géographique du plan stratégique de développement du secteur agricole 2017-2025. Satisfait du travail abattu par les différents acteurs, il a affirmé que l’obtention du certificat d’enregistrement de l’indication protégée ne doit pas être perçue comme une finalité, mais une étape qui doit être suivie d’un travail continue afin de respecter les cahiers de charges. « Je voudrais compter sur la contribution des opérateurs économiques pour développer de véritables cluster de façon à apporter ou à porter le flambeau de l’ananas pain de sucre du Plateau d’Allada. Pour sa part, Shadiya Assouman, ministre de l’Industrie et du commerce, administrateur de l’Oapi au Bénin, a levé un coin de voile sur les impacts de la mise en place de l’indication géographique ananas pain de sucre du plateau d’allada. Il s’agira entre autres, ajoute-elle, de l’amélioration de la qualité, la limitation de la fraude, le développement de marché national et international, et l’amélioration sur le prix du marché international. La cérémonie a pris fin par la remise officielle au Bénin du Certificat d’enregistrement de l’ananas pain de sucre du plateau d’Allada par l’Oapi.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here