Année universitaire 2018-2019:L’Issic et 23 Epes homologués

0
574

Le Directeur des établissements privés d’enseignement supérieur (Depes), Dodji Amouzouvi, a apporté des clarifications au sujet de la liste des établissements privés d’enseignement supérieur agréés au titre de l’année 2018-2018. C’était à l’occasion d’un point de presse qui a eu lieu, mercredi 07 novembre 2018, à Cotonou.

Le Directeur des établissements privés d’enseignement supérieur a rendu publique la liste provisoire des établissements privés d’enseignement supérieur agrées pour le compte de l’année 2018-2018. Sur les 136 établissements privés d’enseignement supérieur au Bénin, 50 ont postulé pour l’obtention d’agrément alors que 12 ont refusé de présenter leurs dossiers. Au total 24 Epes dont l’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication (Issic) sont autorisés à exercer sur l’étendue du territoire national au titre de l’année 2018-2019 et 50 sont appelés à mettre la clé sous la porte. C’est ce qui ressort du point de presse donné par le Depes hier à Cotonou.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Une sortie médiatique qui fait suite au rapport de la Commission des agréments et des autorisations du Conseil consultatif national de l’enseignement supérieur validé par le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 06 novembre 2018. Cette liste des établissements privés d’enseignement supérieur a été retenue selon Dodji Amouzouvi, après une méthodologie scientifique basée sur les textes. Avant la publication de la liste définitive, les promoteurs d’Epes disposent de deux semaines pour d’éventuelles réclamations.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

A l’entendre, l’initiative des agréments est une première au Bénin. Elle permet d’assainir le secteur parce qu’il s’agit d’un sujet très important, la formation de la jeunesse. Avant d’évoquer le processus d’élaboration de la liste, il a salué la clairvoyance du gouvernement.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here