Après le drame sur le lac Ahémé:Le gouvernement compatit et prend ses responsabilités

0
1836

Après le drame survenu sur le lac Ahémé, le lundi 5 août 2019,  une délégation du gouvernement s’est rendue sur les lieux, hier mardi 06 août 2019, pour s’enquérir des nouvelles des rescapés du naufrage et transmettre les messages de compassion de l’Exécutif aux familles des victimes.

Accompagnés des autorités départementales et communales du Mono, trois membres du gouvernement sont descendus à Bopa hier en vue de constater de visu les dégâts du naufrage du lac Ahémé. Il s’agit du ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, du ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo et du ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin. Trois étapes ont marqué la sortie de la délégation gouvernementale. Il s’agit de la berge du lac Ahémé, de l’hôpital de zone de Comè où les survivants continuent de recevoir des soins et de la visite de courtoisie aux familles éplorées. A Dékanmè dans la Commune de Kpomassè, la délégation est allée présenter les condoléances du gouvernement aux familles éplorées. Il convient de rap-peler qu’avec le malheureux drame survenu sur le lac Ahémé le lundi 05 août 2019, Dékanmè a perdu 9 de ses enfants sur les 13 victimes identifiées. Au nombre des survivants, un bébé de trois mois dont la mère est passée de vie à trépas. Ce drame attire une fois encore l’attention sur les méfaits de la surcharge et la nécessité de construire un pont en bonne et due forme au niveau du village de Djidjozoun. Puisque c’est en cherchant à contourner ce pont défectueux et impraticable par ces temps de crue du fleuve Couffo que les populations de Bopa se trouvent contraints d’utiliser la barque pour se rendre dans les autres localités du Mono et celles du département de l’Atlantique.

 

Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here