Après les Communales: Paul Hounkpè , chef de file de l’Opposition

0
1481
La Commission électorale nationale autonome (Céna) a proclamé au petit matin du 21 mai 2020, les résultats des élections communales. La Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), seul parti de l’opposition ayant pris part à ce scrutin s’en est sorti avec 260 sièges, soit un pourcentage de 14,98%. Cette performance peu attendue de la formation politique de l’ex-chef de l’Etat, Yayi Boni, fait du Secrétaire exécutif national, Paul Hounkpè, le patron de l’opposition conformément à la loi adoptée par les députés le 21 novembre. En effet, l’article 8 du texte précise clairement que « le chef de file de l’opposition est le chef du parti de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale à l’occasion des dernières élections législatives. En cas d’égalité du nombre de députés, la loi retient que le chef de file de l’opposition est désigné par le parti politique déclaré dans l’Opposition ayant le plus grand nombre d’élus communaux lors des dernières élections communales ». Le texte va plus loin dans ses scénarii. Elle souligne qu’en cas d’égalité du nombre d’élus communaux, pour ce qui concerne l’opposition parlementaire, le chef de file de l’opposition est le chef du parti de l’opposition ayant réuni le plus grand nombre de suffrages aux dernières élections législatives. Dans le cas d’espèce, on est face à une situation où il n’y a pas d’opposition politique parlementaire. En la matière, le législateur prescrit que le patron de l’opposition soit le chef du parti de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages exprimés lors des dernières élections communales. Seul parti de l’opposition au scrutin du dimanche 17 mai 2020, la Fcbe a obtenu 372 818 voix avec 260 sièges et contrôle 7 mairies dont une municipalité. En conséquence, son premier responsable, Paul Hounkpè, devient le leader de l’opposition. Il devra être nommé par décret pris en Conseil des ministres sur proposition de la Commission électorale nationale autonome (Céna), qui jusqu’au 13 juillet 2021, exerce les attributions dévolues au Conseil électoral.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here