Arts plastiques:Quinze élèves initiés à la réalisation des fresques murales

0
6134

L’Association « Collectif Pamoja » en partenariat avec le groupe « African one crew », a organisé, à l’endroit des apprenants de l’Ecole primaire publique de « Fidjrossè kpota », une formation dans la pratique des fresques murales du samedi 8 au dimanche 9 décembre 2018. Elle se tiendra sur un intervalle trois semaines.

Une quinzaine d’élèves de l’Ecole primaire publique « Fidjrossè kpota » sont désormais mieux outillés pour la réalisation des fresques murales. Cette formation entre dans le cadre du projet « Fidjrossè Graff » initié par l’Association « Collectif Pamoja ». Elle vise à accompagner les associations de jeunes et d’enfants dans les initiatives sur l’art, la culture et le sport en Afrique. Ce projet a aussi pour objectif de s’associer avec les professionnels qui portent déjà des projets à l’endroit des communautés à la base en vue de susciter des talents chez les jeunes enfants. En effet, après la première édition, le projet « Fidjrossè Graff » qui est à sa deuxième édition, se déroulera sur trois semaines. Il contribuera à former 45 élèves des classes de Cm1 et Cm2 sélectionnés par tirage au sort.



Dans son intervention, Sadiath Aminou, membre du « Pamoja » et co-initiatrice du projet, a indiqué que la formation s’est faite en deux étapes dont la théorie et la pratique. « La théorie a consisté à raconter aux enfants l’histoire du graphe et à leur apprendre les différentes techniques pour réussir les fresques murales. Ensuite, ils se sont exercés à l’usage de la craie, des crayons de couleurs et des feutres spéciaux en écrivant leurs prénoms.



Enfin, les apprenants se sont appliqués à peindre les mûrs, d’où le résultat que vous avez », a-t-elle déclaré. Quant à Coralie Rose, co-initiatrice du projet et membre du « Pamoja », elle a indiqué qu’en dehors des sciences, l’art est important pour les enfants. A l’en croire, le projet « Fidjrossè Graff » ambitionne d’aider les enfants à se divertir et à s’exprimer à travers les graffites. « Nous voulons donner aux enfants les outils, les techniques et les éléments nécessaires pour réaliser les fresques murales », a-t-elle martelé. Il faut noter que le Bénin est le premier africain bénéficiaire de cette initiative.

Mohamed Yasser Amoussa (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here