Assemblée générale ordinaire de l’Aeb:Les énarques se mobilisent pour le social

0
5767

Réunis en association, les diplômés de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), ont décidé d’aller de l’avant. Samedi 22 décembre 2018 à Cotonou, ils se sont retrouvés en assemblée générale évaluer le chemin parcouru et faire des projections.

Daladier Yèkpon, le président de l’Association des énarques du Bénin (Aeb) a présenté le rapport moral des activités menées depuis juillet 2017. De son intervention, il faut retenir que plusieurs actions ont été menées par le bureau. Outre l’installation des cinq commissions permanentes prévues par les textes, cap a été mis sur le lancement des cours de renforcement en langue anglaise via un partenariat avec un centre agréé dénommé Tcb. Dans la même veine, le programme de formation au business plan a été également expérimenté avec succès.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle »
style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″
data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Longtemps attendues, la création et la mise en ligne du site de l’Aeb sont enfin une réalité. Le processus participatif ayant conduit à ce résultat a été salué par l’assemblée générale. L’activité la plus récente et qui rassemble du beau monde chaque semaine, est celle dénommée « Aeb fitness club ». Elle réunit chaque samedi les membres de l’association qui misent sur leur condition physique. Au rang des perspectives, figurent en bonne place « les entretiens de l’Aeb » et la « semaine de l’énarque » dont le comité d’organisation sera mis incessamment sur pied. Après cette présentation, ce fut le tour de Nardiatou Alassane Dossa, la trésorière générale de faire part à l’assistance du bilan financier. Les débats qui ont suivi renseignent sur l’attachement des énarques à leur association qu’ils souhaitent élargir à toutes les promotions. En effet, pour donner une touche humanitaire à leur regroupement, les énarques du Bénin ont accueilli favorablement l’idée d’une collecte de dons en direction des couches défavorisées de la société. En seulement trois semaines, le résultat est plutôt élogieux. L’Ong Equilibre Bénin sise à Glo-Djigbé qui s’occupe des personnes en situation de handicap, la maison de l’orphelin et un dernier centre situé dans le septentrion ont été sélectionnés pour recevoir les dons constitués de vivres, de jouets, de matériels de soins…

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here