Audience au Cabinet du Mpmepe:De beaux jours pour les Pme/Pmi

0
867

Mardi 12 février 2019, Seck Ndèye Amy Ngom, Directrice au cabinet du Gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a été reçue par le ministre des Pme et de la promotion de l’emploi (Mpmepe), Modeste Kérékou. Au menu des échanges, le fonctionnement du dispositif de soutien du financement des Pme/Pmi. 

Seck Ngom rend compte de sa mission de suivi du fonctionnement du dispositif de soutien du financement des Pme/Pmi lancé le 2 août 2018 par le Mpmepe et la Bceao en exécution des instructions des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa. La Directrice a fait le point au ministre de ses rencontres avec les parties prenantes du dispositif notamment les structures d’accompagnement agréés des Pme/Pmi, l’association des professionnels de banque et établissements financiers, le Président du Cisae-Pme/Pmi et fait part des points d’amélioration et des perspectives. Modeste Tihountè Kérékou ministre des Pme a saisi l’occasion pour porter à la connaissance de Madame Seck Ngom, Directrice au cabinet du Gouverneur de la Bceao et à travers elle a Monsieur le Gouverneur, les mesures prises au profit des Pme par le gouvernement du Bénin sous le leadership du président de la République notamment l’adoption en Conseil des ministres et transmission à l’Assemblée nationale d’un projet de loi pour la promotion et le développement des Mpme, l’adoption d’un décret instituant un comité interministériel de promotion de l’entreprenariat de croissance et l’attribution d’au moins 50% de la commande publique d’une valeur comprise entre 0 et 10 millions de FCfa aux Pme. A celles-ci, il a ajouté la promotion de la consommation locale en obligeant lors des marchés publics l’acquisition d’au moins 60% en ce qui concerne les mobiliers et 80% pour les produits vivriers et d’entretien, l’abaissement de la Tps de 400.000 FCfa à 150.000 FCfa et l’exonération totale de droit de douane et de TVA sur les équipements agricoles. Le ministre Kérékou a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de renforcer les capacités des charges de crédits des banques en matière d’analyse des dossiers des Pme/Pmi pour réduire les rejets et pertes d’opportunités pour les Pme en raison des délais d’instruction des dossiers souvent trop long. Il a souhaité que la Bceao sensibilise fortement les banques pour un accompagnement spécifique des Pmi étant entendu que le Gouvernement mise sur la transformation structurelle de l’économie de notre pays par une stratégie d’industrialisation qui passe par l’augmentation substantielle de la transformation des matières premières par les industries locales. Il a pour finir souhaité que la Bceao s’implique davantage dans le financement des activités des Cisae-Pme/Pmi gage de leur  efficacité et du succès de leurs missions.

 

PFCom-Dircom/Pr-Mpmepe

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here