Avec la crise sanitaire liée au Covid 19:Le ministère de l’Energie définit de nouvelles stratégies  (La revue 2019 du secteur évaluée vendredi dernier)

0
1261

Les cadres du ministère de l’Energie et les différents acteurs viennent de définir de nouvelles orientations stratégiques dans ce contexte de Covid 19. Cela, après avoir fait l’état des lieux, le point d’exécution des grands projets, les réformes en cours, la place du secteur privé et les besoins de financement pour la réalisation des projets et programmes du secteur. C’était à l’occasion de la revue du secteur le vendredi 11 juin 2020. Les travaux qui se sont déroulés par visioconférence et sous la présidence du ministre Dona Jean-Claude Houssou, ont permis aux participants de se rendre à l’évidence que le secteur de l’Energie se porte bien, malgré la crise sanitaire liée au Covod 19.

Selon le Directeur de la programmation et de la prospective du ministère de l’Energie, l’exécution budgétaire 2020 évolue normalement, et à ce jour, aucune notification d’abattement de la dotation gouvernementale au ministère de l’Energie n’a été faite par le ministère de l’Economie et des finances. De même, aucun partenaire n’a encore renoncé à son engagement. Herman Zimé en a eu pour preuve les fonds de concours des projets Defissol, Pase et Peder qui sont en cours de mobilisation. Se réjouissant de la tenue de cette revue, le ministre de l’Energie a indiqué que les résultats sans cesse probants obtenus ces quatre dernières années sont le témoignage qu’il y a eu des actions concrètes qui sont engagées avec une ambition claire. Dans cette veine, il a salué les réussites enregistrées. « Je veux particulièrement revenir sur le fait que  des choses qu’on a avait prévu depuis 2016 à travers le plan de redressement du secteur de l’électricité montrent que nous avons eu raison quatre ans plus tôt et que ces actions sont en cohésion avec nos prévisions. Nous avons pris l’engagement qu’il n’y aura plus de moyens de location pour produire l’électricité au Bénin. C’est un pari tenu aujourd’hui », a-t-il martelé.

 

Joël Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here