Avec l’Afroleague:Le basket africain poursuit ses réformes

0
1599

C’est ce 8 février 2019 au Caire que l’Afroleague, la nouvelle coupe d’Afrique des clubs champions de basket-ball, va réellement entamer sa mue, à l’occasion des matches du groupe C. Ce n’est toutefois peut-être pas sa dernière réforme : la confédération africaine de basket (Fiba Afrique) discute actuellement avec la prestigieuse Nba d’une formule inédite du tournoi. Explications.

C’est une Coupe d’Afrique des clubs champions de basket-ball (Acc) new-look qui débute ce 8 février 2019 au Caire. Exit la phase finale organisée dans une seule et même ville, durant une dizaine de jours, avec dix à douze équipes participantes selon les éditions. Désormais, à l’issue d’une phase d’éliminatoires régionales, les meilleurs clubs sont répartis dans quatre groupes de quatre. Chaque groupe organise son propre mini-tournoi, dans une ville différente. Les matches de la poule C auront ainsi lieu du 8 au 10 février au Caire. Les autres se tiendront à Antananarivo (groupe D, du 15 au 17 février), à Salé (groupe A, du 1 au 3 mars) et à Cotonou (groupe B, du 8 au 10 mars).

Une finale à quatre en Angola

A l’issue de ces quatre mini-championnats, les deux premiers de chaque groupe disputeront les quarts de finale de la Fiba Afroleague, avec des rencontres aller-retour. Les vainqueurs de ces confrontations prendront, eux, part au Final Four, un tournoi final à quatre équipes. Cet ultime rassemblement est prévu début mai 2019 en Angola. « On veut améliorer la qualité de nos compétitions de clubs champions, explique le Secrétaire général de la confédération africaine de basket-ball (Fiba Afrique), Alphonse Bilé. Pour que les clubs jouent davantage, pour leur amener un peu plus de confort financier, et pour qu’ils aient davantage de visibilité, nous avons cherché des partenaires et nous avons travaillé avec les équipes. L’idée est, d’une part, de permettre aux clubs de jouer ce tournoi sur une durée plus longue et, d’autre part, que les équipes puissent jouer dans leurs propres pays ».

Une nouvelle formule avec l’aide de la Nba ?

Cette Afroleague pourrait cependant être amenée à changer de formule très rapidement. « Nous menons des discussions presque finalisées avec la Nba, explique Alphonse Bilé, au sujet de négociations avec la prestigieuse ligue nord-américaine de basket-ball (Nba), en marge du All Star Game Nba. On changerait complètement l’Afroleague l’année prochaine, pour qu’elle devienne la compétition phare du basket-ball sur le continent africain ». L’Ivoirien précise : « Nous souhaitons que la NBA devienne partenaire de cette compétition, qu’elle nous aide à organiser l’Afroleague. Elle resterait une compétition de clubs champions, mais avec beaucoup plus de rigueur au niveau de l’organisation, comme sait le faire la Nba. On voudrait aussi faire en sorte que les prises en charge soient beaucoup plus importantes, afin de soulager nos équipes. […] Donc, nous allons essayer de réduire le nombre d’équipes. Ce serait  un championnat d’élite. La Nba est partante, pratiquement. Ça nous permettrait, d’un point de vue visibilité et d’un point de vue ressources, d’aider le basket africain. » On devrait donc en savoir plus sur une nouvelle mouture de l’Afroleague, à l’issue du All Star Game Nba 2019 prévu le 17 février à Charlotte. Pour l’heure, il est surtout envisagé que la Fiba Afrique gère les éliminatoires et que la Nba s’occupe de la phase finale de ce nouvel événement sportif.

David Kalfa (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here