Baccalauréat 2020 : Eléonore Yayi et Mahougnon Kakpo satisfaits des préparatifs

0
1149
La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan, accompagnée de son collègue des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, étaient dans l’après-midi de ce lundi 15 juin 2020 à l’Office du Baccalauréat. A quelques semaines du lancement de ce premier diplôme universitaire, ils sont allés s’enquérir de l’évolution des préparatifs. A leur arrivée, ils ont été accueillis par le Directeur de l’Office, Alphonse da Silva qui leur a fait le point de l’évolution des travaux préparatoires de cet examen et visité les différents compartiments de l’Office et ce qui s’y fait pour la réussite de l’examen. Après ce point détaillé des préparatifs, les deux ministres ont exprimé leur satisfaction au regard de ce qui est fait. Pour le ministre Mahougnon Kakpo, c’est de tradition et c’est une exigence également que les ministres en charge de l’éducation de ce secteur puissent aller voir comment évoluent les préparatifs. « Cette année, le dynamisme et la dynamique dans laquelle s’inscrit l’Office répond parfaitement aux exigences du gouvernement. Nous avons vu les enveloppes, les dispositions prises par l’Office pour que dans quelques semaines, cet examen puisse se passer dans les meilleures conditions », a-t-il déclaré. Il n’a pas manqué de rassurer la population que toutes les dispositions seront prises à l’égard des candidats, des enseignants ainsi que de tous les acteurs impliqués compte tenu de la situation sanitaire pour une bonne organisation de cet examen. Il a été renchéri par sa collègue de l’enseignement supérieur, Eléonore Yayi Ladékan qui estime que tout est bouclé pour une bonne organisation de cet examen. « Je voudrais à cette occasion exprimer toute ma satisfaction pour ce que nous avons vu et souhaité au niveau des candidats, des établissements, des parents qu’ils puissent se mettre dans la danse. Covid-19 est là mais cela n’a pas empêché l’Office du Bac, et ses collaborateurs de mettre tout à la disposition pour mettre les candidats dans de bonnes conditions d’examen. Donc, il ne serait vraiment pas intéressant que ce moment ne soit pas suivi du côté des candidats », a-t-elle déclaré. Il est à rappeler qu’après cette étape, les deux ministres se sont rendus au Lycée technique Coulibaly pour s’enquérir également de l’évolution des travaux de secrétariat. Cette année, ils sont 95404 candidats à aller à l’assaut de l’examen qui démarre le 29 juillet prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here