Bande côtière du Bénin:Une campagne de plantation de cocotiers lancée

0
1604

L’Exécutif béninois réuni en Conseil des ministres hier, mercredi 10 juin 2020 a décidé de l’organisation d’une campagne de plantation de cocotiers sur la bande côtière du Bénin. Il s’agit d’un projet issu d’un plan d’aménagement résilient de la bande littorale et qui, dans un premier temps, s’étend sur une distance de 42 km et une superficie de 420 hectares. Ensuite, dans une seconde phase, la plantation de cocotiers impactera 83 km pour une superficie de 2.490 hectares.

Le gouvernement poursuit ses efforts visant à transformer les plages du Bénin. A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 10 juin 2020, l’Exécutif a annoncé pour les tout prochains jours une campagne de plantation de cocotiers sur la bande côtière. Le projet dans un premier temps va s’étendre sur une distance de 42 km et une superficie de 420 hectares. Dans une seconde phase, la plantation de cocotiers impactera 83 km pour une superficie de 2.490 hectares. Cet investissement aura le mérite de restaurer le couvert végétal de cette bande avec plusieurs avantages. Entre autres bénéfices, les plages béninoises retrouveront un aspect naturel attrayant avec pour conséquence une fréquentation plus accrue des touristes. D’un autre côté, la plantation des cocotiers devront protéger davantage le Littoral de l’érosion côtière. Selon une étude réalisée pour le compte du gouvernement, il faut aujourd’hui prendre des mesures d’urgence pour retenir les eaux qui montent, et sauver les ports, l’aéroport et les communautés côtières de la ville. C’est dans cette dynamique que le gouvernement avait élaboré un plan d’aménagement qui intègre l’installation des cocoteraies le long de sa côte. Le projet issu du plan d’aménagement résilient de la bande littorale va améliorer le cadre de vie des populations riveraines et leur apporter un bien-être. La mise en œuvre dudit projet apparait comme porteur d’opportunités d’activités économiques pour les populations riveraines qui pourront bénéficier de l’exploitation des essences plantées. Les Communes riveraines de la bande côtière et les communautés concernées sont associées à l’opération de reboisement de même qu’à l’exploitation des essences qui seront plantées en vue d’une réussite du projet.

 

Marcus Koudjènoumè

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here