Bloc républicain :Martine Bankolé quadrille la 21ème circonscription

0
4499

Martine Bankolé (photo) se fait de plus en plus remarquer dans la 21ème circonscription électorale. Dans les arrondissements de Massè, de Kpoulou et d’Ikpinlè – Commune d’Adja-Ouèrè – où elle a effectué une descente le week-end dernier, la nouvelle coqueluche de la politique béninoise a convaincu des milliers de jeunes à travers sa vision politique en droite ligne avec la gouvernance du président Talon.

« La politique pour moi, c’est amener le peuple à quitter la solde des acteurs politiques et avoir lui-même son aisance. L’homme politique doit amener, à travers ses actes, le peuple à être indépendant, à asseoir son développement…». C’est l’une des visions fortes de Martine Bankolé. Politicienne aux défis inouïs, l’amazone de la 21ème circonscription électorale excelle dans son attachement aux souffrances de sa communauté. Le week-end écoulé, la fille de la cité des « Omo Oba », membre du Bloc républicain, l’un des partis de la mouvance présidentielle, était au contact des populations des trois arrondissements de sa cité natale. D’Ikpinlè à Massè via Kpoulou, l’objectif est le même : « faire connaître aux populations, la vision de développement du président Talon et l’idéologie politique du Bloc républicain auquel elle appartient. « Avec l’actuel gouvernement, nous voyons l’effectivité des actions de développement, mais sans tapage. Le président Talon est un homme courageux et s’il n’était pas là, il fallait le chercher…

Il ne peut pas avoir de pareilles réformes, gage de développement durable sans un peu de sacrifice de tout un chacun de nous. Aucun pays ne se développe du jour au lendemain. Tout ce qui se fait aujourd’hui, c’est pour le bien de nous tous et de nos enfants…», a insisté Martine Bankolé devant des milliers de citoyens qui ont clamé leur adhésion à la gouvernance du président Talon. Très enthousiaste, la potentielle candidate de la 21ème circonscription électorale et sa délégation n’ont pas manqué de rappeler à l’assistance, l’idéologie du Bloc républicain. D’après ses propos, plus de 50% de facilités sont réservés à la jeunesse et aux femmes en ce qui concerne la question de positionnement. La perle d’or a aussi précisé les attributs du logo du Bloc républicain. « Le « cheval gagnant » porte les marques de la victoire, de la sérénité et de la paix.

Tandis que le fond vert matérialise l’espoir. Comme pour dire le « Cheval gagnant » est à la chasse du succès afin de porter l’espoir du peuple qui croit encore aux multiples actions du président Talon », a-t-elle expliqué. Cependant et malgré leur soutien aux réformes en cours dans le pays avec beaucoup d’infrastructures en chantier, notamment la route inter-Etat Porto-Novo-Ouinhi, via Pobè et Adja-Ouèrè, ces populations des arrondissements d’Ikpinlè, de Massè et de Kpoulou n’ont pas manqué de formuler quelques doléances au nombre desquelles les routes qui constituent un véritable calvaire. «… Il faut que le président Talon se rappelle de nous populations d’Adja-Ouèrè. Nous souffrons. Nous n’avons pas de l’eau, ni de voies. Pour transporter nos produits agricoles dans nos marchés, ce sont des problèmes. Nous souffrons le martyre. Pendant les campagnes en 2016, il nous avait promis de nous faire la voie. L’électricité, n’en parlons plus. Nous n’en n’avons pas du tout. Avec la fermeture des centres de santé illégaux, nous n’avons plus où aller nous soigner…», a fait savoir un fils de la localité. Des difficultés qui, sans doute retiendront l’attention du gouvernement du président Talon.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here