Bloc républicain:Première réunion d’intégration des candidats

0
3538

Après l’étape réussie de la Céna, le parti Bloc républicain a organisé une première réunion d’intégration des candidats titulaires et suppléants retenus sur les différentes listes. C’était hier jeudi 7 mars à l’Infosec à Cotonou.

Les combattants du Bloc républicain seront bientôt au front pour défendre les couleurs de leur parti sur le terrain. Leur rencontre d’hier à l’Infosec était la première d’une série et vise à faciliter les contacts entre les 166 candidats titulaires et suppléants du parti. Au-delà de ce préalable qui visait à sceller les liens entre les porte- étendards du parti, la rencontre était aussi une occasion d’orientation stratégique et de directives appropriées pour permettre à chacun des candidats de savoir les comportements à avoir sur le terrain. A travers deux communications, les leaders du  parti ont  expliqué en  détail les nouvelles exigences contenues dans  les nouveaux textes adoptés au Parlement. Au cours de son intervention, le Président du parti, Abdoulaye Bio Tchané, a expliqué que le vote de la loi portant charte des partis politiques et celui du code électoral impose aux candidats de nouvelles attitudes pendant les périodes sensibles de la campagne électorale. « Les élections législatives actuelles sont les premières après l’adoption de la loi portant charte des partis politiques et du code électoral. Elles interviennent dans le cadre de la réforme du système partisan avec des exigences strictes. Nous avons insisté sur le fait que les candidats ne doivent pas distribuer de l’argent. Nous voulons rompre avec les anciennes pratiques malsaines et prôner des comportements éthiques. C’est cela que nous avons expliqué aux candidats », a-t-il expliqué. Abondant dans le même sens, Jean-Michel Abimbola a laissé entendre qu’au-delà des exigences du code, la rencontre a également permis d’échanger sur les thématiques à développer pendant la campagne. Il s’agit selon ses dires, d’outils stratégiques de campagne qui ont été fournis aux candidats en vue d’une efficacité sur le terrain. Le candidat n’a pas manqué de rappeler les difficultés qu’ont rencontrées les candidats du Parti Bloc républicain dans la constitution des dossiers. Il a noté que le parcours a été périlleux et souligné que le parti Bloc républicain s’est vu décerné la palme du parti le plus organisé.  « Le chemin n’a pas été facile, mais avec beaucoup de sérieux, nous avons passé le cap. Nous avons eu 45 pages à corriger au niveau du Ministère de l’intérieur et près de 1000 dossiers non conformes, mais on a été très rigoureux », a-t-il déclaré. Avant l’envoi en mission, le parti le Bloc républicain s’attelle à fournir à ses candidats les rudiments tactiques et législatifs pour une campagne électorale sans anicroche.

 

HA

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here