Braquages à mains armées, cambriolages et meurtres à Natitingou:Les consignes sécuritaires du maire et de la Police

0
867

Le maire et la Police républicaine de Natitingou sont résolus à vite ranger la triste page de ville d’agressions, de braquages à mains armées, de cambriolages et de meurtres que présente la Cité des Nantos depuis peu. Des dispositions sécuritaires ont été prises  pour endiguer ce phénomène qui nuit gravement à la libre circulation des personnes et des biens et met en danger la vie des citoyens. Lire le communiqué du maire Taté Ouindeyama et les consignes des forces de sécurité.

Communiqué

 

Le maire de la Commune de Natitingou communique :

Depuis un certain temps, les citoyens de la Commune de Natitingou sont victimes de plusieurs actes d’agressions perpétrées par des individus sans foi ni loi. Il s’agit notamment de braquages à mains armées, de cambriolages, et de meurtres. Toute chose qui crée un climat d’insécurité permanente et la psychose au sein des populations.

Le maire rassure les uns et les autres, que des dispositions sécuritaires sont prises afin d’endiguer ce phénomène qui nuit à la libre circulation des personnes et des biens et qui met en danger la vie des citoyens.

Néanmoins, le maire invite chaque habitant de Natitingou à adopter des comportements qui permettront aux forces de l’ordre de mieux assurer la sécurité de tous. Il s’agit notamment de :

– La fermeture systématique des bars et cabarets au plus tard à 23 heures ;

– La dénonciation des personnes suspectes ou ayant un comportement à risques ;

– L’interdiction de la circulation des taxi-moto dans la nuit tardive ;

– Le signalement de toute personnes suspecte ou ayant un comportement étrange dans une maison ou dans le quartier aux chefs d’arrondissements et aux chefs de villages et de quartier ;

Des instructions sont également données aux forces de l’ordre afin de faire respecter les décisions suivantes :

– La fermeture systématique de la voie traversant la forêt classée à partir de 20h

– La destruction de tous les ghettos fréquentés par les jeunes faisant usage de chanvre indien

– La fermeture systématique des bars et cabarets au plus tard à 23 heures ;

 

Le maire

 

Taté Ouindeyama

Consignes de sécurité de la Police républicaine contre les agressions

 

– La plupart des agressions se déroulent en soirée ou de la nuit, dans des endroits isolés ou connus des auteurs de méfaits. Ces derniers n’hésitent pas à suivre leurs victimes relativement longtemps afin de se sentir suffisamment à l’abri. Votre meilleure chance de déceler une agression se situe à ce niveau !

– Dans la rue, évitez d’exhiber les objets de valeur : téléphones dernier cri, baladeurs, tablettes, bijoux, montres…Vous ne faites que tenter d’éventuels agresseurs.

– Evitez d’écouter de la musique à volume élevé à l’aide d’écouteurs, car ceux-ci vous empêchent d’entendre ce qui se passe dans votre environnement, et notamment derrière vous.

– Regardez régulièrement derrière vous e vérifiez si vous n’êtes pas suivi (e), notamment en entrant dans une impasse ou une zone isolée. Si vous avez le moindre doute, rejoignez une zone fréquentée (n’hésitez pas à entrer dans un commerce par exemple), et contactez les forces de l’ordre en indiquant un signalement le plus proche de l’individu, mais aussi votre position et direction.

– Si une situation dangereuse se profile, n’hésitez pas à attirer l’attention des riverains sur vous : criez et tentez de fuir. Dans les ¾ des tentatives d’agression, les cris de leurs victimes font fuir les agresseurs.

 

Patrouille 98 68 47 47

Poste de Police 98 69 48 48

Commissariat 98 69 46 46

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here