Can Egypte 2019:Le plan de préparation des Ecureuils dévoilé

0
3751

Le Bénin disputera  le mois prochain en Egypte sa quatrième Coupe d’Afrique des nations. Logé dans le groupe F en compagnie de la Guinée Bissau, du Ghana et du Cameroun, champion en titre, les Ecureuils sont désormais fixés sur leur plan de préparation et la date de publication de la liste des 23.

Le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dusssuyer, annoncera la liste des 23 joueurs qui disputeront la Can 2019 le 28 mai prochain. Il y aura également des réservistes qui suivront un programme spécial par précaution pendant que le groupe retenu sera en stage. Les 23 joueurs entameront le stage de préparation au Maroc, d’abord à Ifrane du 3 au 9 juin. Puis, ils se déplaceront à Marrakech ou El Jadida pour la seconde phase du 10 au 20 juin. Le Bénin disputera deux matchs amicaux, le 11 juin contre la Guinée et le 18 juin contre la Mauritanie. Le stage prendra fin après cette dernière rencontre. La Can débute le 21 juin et le Bénin entrera en lice le 25 juin contre le Ghana.

Le staff technique étoffé

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, le staff technique sera renforcé pendant le tournoi. On note l’arrivée d’Aymen Jedidi, qui officie au Rc Lens, comme préparateur physique adjoint et de Pascal Lafleuriel comme analyste vidéo.

Géraud Viwami (Coll)

Dernier classement de la Fédération béninoise de tennis
Sylvestre Monnou et Carmine Bécoudé en tête
Les données ont changé si on s’en tient au récent et dernier classement de la Fédération béninoise de tennis (Fbt). En effet, ni Magloire Yakpa, ni Théophile Sègodo ne sont plus les têtes d’affiche du classement qui renseigne sur la position et le progrès des pratiquants de tennis au Bénin. Les jeunes ont pris sans conteste le pouvoir des mains de l’ancienne génération. Ce qui insinue que le travail abattu par l’instance de gestion du tennis au Bénin et son président Jean-Claude Talon quant à la relève n’est plus à miniaturiser. Auréolé de son nouveau titre au récent circuit junior grade 5 à Abidjan (Côte d’Ivoire), Sylvestre Monnou (1er avec 697 points) tient en compagnie d’Arnaud Sèwanou (2ème avec 457 points) la dragée haute à Magloire Yakpa (3ème avec 251 points), relégué en 3ème position. Les ‘’anciens’’ n’ont plus de la ressource et il faut prendre connaissance du statut de Théophile Sègodo (6ème  avec 187 points) pour s’en rendre compte. Chez les dames, c’est Carmine Bécoudé (1ère avec 762 points) qui domine le classement devant Gloriana Nahum (2ème avec 418 points) et Carmène Kpadonou (3è avec 264 points).

EAB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here