Home ART & CULTURE Carnet Noir : Stan Tohon n’est plus

Carnet Noir : Stan Tohon n’est plus

0
3807

L’artiste béninois compositeur chanteur Stanislas Tohon est décédé ce mardi 26 février 2019 en France dans sa 64 ème année. Le roi du Tchink-System a été évacué en France où il suivait depuis quelques jours des soins de diabète et des maux pulmonaires. La dernière apparition publique de l’homme remonte au samedi 08 décembre 2018 à son domicile au quartier Hèvié dans la commune d’Abomey-Calavi lors de l’édition 2018 du festival du ’’Tchink system’’. En 1978, lorsque Stan Tohon décide de rompre avec la musique de variété et les interprétations de James Brown ou Otis Redding, le jeune artiste découvre dans la région des collines Savalou, les percussions à base d’eau. une musique sacrée qui servait à chasser le mauvais sort après un décès. Cette musique est appelée « Tchinkoumé ». Avec le temps, elle se transforme en musique de réjouissance populaire. Il crée alors le le tchink system, une orchestration à base d’instruments occidentaux du « Tchinkoume » à base de percussions aquatiques et de gota (grosse gourde) raclée et frappée à l’aide d’un gros chiffon en forme d’éventail. Après trente ans de carrière musicale et plusieurs albums à son actif, la maladie a eu raison de ce digne fils béninois. A son actif une vingtaine d’albums avec plus de 150 chansons .

Marcus Koudjènoumè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here