Carte d’identité biométrique:Cyrille Gougbédji expose les avantages 

0
1333

Doter les Béninois d’une pièce nationale d’identité valable dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et à un coût raisonnable. Tel est l’objectif poursuivi par le gouvernement en instituant la carte nationale d’identité biométrique. Ladite carte regorge de nombreux avantages. Selon le gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), Cyrille Gougbédji, la nouvelle carte nationale d’identité biométrique fait office de passeport. En effet, le détenteur de ladite carte n’a plus besoin de passeport lorsqu’il veut traverser les frontières dans l’espace Cédéao. Elle va désormais rendre fluide la circulation des personnes et des biens dans l’espace économique. Conscient du faible pouvoir d’achat de ses concitoyens, le gouvernement entend aider environ 2 millions de personnes ne disposant pas des moyens pour son obtention. L’initiative est salutaire, car si on se réfère par ailleurs aux coûts des différentes pièces qu’il fallait réunir pour s’offrir une carte d’identité nationale non biométrique et faire face après à ceux du passeport, on se rend compte de ce que le gouvernement est non seulement préoccupé non seulement par les tracasseries des Béninois, mais aussi de la sécurité de leurs pièces. « On se rend compte du caractère salutaire de la décision du gouvernement lorsqu’on évalue le coût de l’ensemble des pièces qu’il fallait produire pour établir la carte nationale d’identité non biométrique, comparé aux 6000 FCfa, plus le coût de l’acte de naissance désormais sécurisé et du certificat d’identification », a déclaré le gestionnaire mandataire.

 

Benjamin N. Douté

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here