Célébration de la Journée mondiale des droits de l’Homme:Séverin Quenum invite au respect des droits humains

0
3596

Le Bénin, à l’instar des autres pays du monde, célèbre ce jour lundi 10 décembre 2018, la Journée universelle des droits de l’Homme couplée à la Journée nationale des droits et devoirs du citoyen. A cet effet, le ministre de la Justice et de la législation, Séverin Quenum a adressé un message à la Nation dont voici l’intégralité.

Message du ministre de la Justice et de la législation

Le 10 décembre 2018, le Bénin célèbre la Journée universelle des droits de l’homme.
Cette célébration est destinée à marquer chaque année le jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’Homme en 1948.
Depuis plusieurs années déjà cette date anniversaire est couplée dans notre pays avec la célébration de la Journée Nationale des Droits et Devoirs du citoyen.




Cette année la Journée universelle des droits de l’Homme marque la célébration du soixante-dixième (70ème) anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
« Défendez les droits de l’Homme et agissez pour plus de respect, plus de liberté et plus de compassion », tel est le thème retenu pour cette édition.
A travers ce thème, la communauté internationale, sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies, lance un appel au sens patriotique et civique de tous, en vue de faire du respect des droits de l’Homme un levier de développement.
Il s’agit également d’une invitation de la communauté internationale pour l’adoption à l’échelle nationale d’initiatives, de politiques et de programmes éducatifs en droits de l’Homme.
Nous devons défendre nos droits et ceux des autres. Nous pouvons agir au quotidien pour défendre les droits qui nous protègent tous et ainsi promouvoir l’appartenance de tous les hommes à la famille humaine.
Pour ce faire, des actions concrètes doivent être envisagées afin de lever les obstacles à la jouissance des droits civils et politiques, économiques, sociaux et culturels, y compris la lutte contre la corruption et l’impunité et proposer des mesures législatives et autres appropriées.



Notre pays a depuis lors, pris la mesure de la chose en se dotant d’un arsenal juridique favorable à toutes les initiatives de promotion et de protection des droits de l’Homme.
Aussi, sous l’impulsion du Chef de l’Etat Patrice Talon et son gouvernement, la République du Bénin a-t-elle fait de la lutte pour l’enracinement de la culture des droits de l’Homme son cheval de bataille. Cette préoccupation figure en bonne place dans le Programme d’Actions du Gouvernement (2016-2021)
En cette occasion solennelle, il me paraît important de rappeler quelques actions phares du gouvernement à savoir :
– La ratification de certaines conventions majeures non encore signé relevant aussi des Nations-Unies que de l’Union africaine ;
– L’adoption du décret portant nomination des membres de la Commission Béninoise des Droits de L’Homme ;
– L’amélioration des conditions de vie en milieu carcéral à travers la mise en service de la maison d’arrêt de Savalou, la création et la mise en service de l’Agence Pénitentiaire, et la commutation de la peine à la mort des détenus en une peine à réclusion perpétuelle ;



– L’adoption d’un nouveau code pénal ;
– La création et la mise en service du tribunal de commerce et la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme ;
– Le lancement à partir de janvier 2019 du projet ‘’Appui au Renforcement du Capital Humain ;
La liste n’est pas exhaustive et mon pays, la République du Bénin, mène ce combat au quotidien et des progrès sensibles ont été enregistrés dans le cadre de l’amélioration des conditions de jouissance des droits de l’homme.
L’engagement du Bénin est déterminant et l’opportunité de cette célébration permettra d’évaluer les actions menées et d’envisager de nouvelles stratégies et idées novatrices en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme.

Vive les droits de l’homme !
Vive le Bénin !
Je vous remercie !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here