Célébration des 25 ans de partenariat Parakou-Orléans:Le secteur Eau passé à la loupe

0
524

La ville de Parakou célèbre, cette année,  les noces d’argent de son partenariat avec la ville sœur d’Orléans.  C’est donc dans ce cadre que s’inscrit la réalisation d’un film documentaire intitulé « Nim buraam » qui présente  l’état des lieux sur la situation de l’eau dans la Commune. Ce chef d’œuvre d’une dizaine de minutes  a été officiellement remis,  hier  mardi 23 octobre 2018, aux autorités de  la mairie en faveur d’une cérémonie fort-simple présidée par Judicaël Houndin, le 2ème adjoint au maire. Au-delà de son caractère administratif, ce film documentaire se  veut un outil de plaidoyer et de sensibilisation des populations sur la gestion intégrée des ressources en eau potable en milieu urbain et périurbain. Après avoir rappelé l’intérêt  qu’accorde la communauté internationale  à cette denrée précieuse et son importance dans le développement, Marie-Lorraine Gilbert, le point focal du partenariat Parakou-Orléans, a indiqué que ledit documentaire réalisé avec la participation de tous les acteurs intervenant dans le domaine de l’eau à Parakou, retrace l’ensemble des enjeux liés à la question de l’approvisionnement en eau potable sur le territoire de Parakou.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

De cette présentation du film, il ressort que grâce à ce partenariat dynamique, la cité des Koburu a fait un pas important dans le secteur de l’eau. Cela, à travers la réalisation de plusieurs forages et ouvrages d’adduction d’eau villageoise, le  renforcement de capacité des acteurs et la réhabilitation de l’existant. Des efforts qui ont permis d’atteindre,  selon Fidèle Sanni Sinagourigui, Directeur de la programmation à la mairie de Parakou,   un taux de desserte de  37,9% en milieu périurbain et 66,7%  en milieux urbain. Cependant, les objectifs fixés ne sont pas atteint étant donné que tous les ménages n’ont pas encore accès à l’eau. Conscient de cette réalité, le maire Charles Toko a doté la mairie d’un camion foreur. Ce qui permettra de réaliser 300 nouveaux forages pour satisfaire les populations. Au regard de cette avancée, la population a souhaité que ce partenariat se poursuive pour reculer les frontières de la pauvreté.  Signalons que le partenariat Parakou-Orléans intervient également dans les secteurs de l’éducation, de la santé et  de l’assainissement.      

 

Z. T

(Br Borgou-Alibori)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here