Home SPORT C’était Saint-Saturnin

C’était Saint-Saturnin

0
2162
Si le Bénin a accroché le premier quart de finale de CAN de son histoire, Saturnin Allagbé n’y est pas pour rien. Bien au contraire. Tout heureux de voir le penalty de Ziyech ricocher sur son poteau en toute fin de match (90+5e), le gardien des Ecureuils s’est mué en véritable mur et n’a eu de cesse d’écœurer les Lions de l’Atlas. En-Nesryi (6e), Boussoufa (89e), mais aussi le milieu de terrain de l’Ajax (28e et 81e), encore lui, se sont notamment cassés les dents sur le dernier rempart béninois. Affichant de solides dispositions, aussi bien sur sa ligne que dans les airs, Allagbé a donc été l’auteur d’une partition XXL. Et son incroyable parade sur En-Nesryi lors de cette angoissante séance de tirs au but en témoignera. Un héros national !

Saturnin Allagbé

«Tant de sacrifices»

« Ça n’a pas de prix. De la fierté pour tous. C’est grâce à vous. Vous êtes énormes. Merci du fond du cœur. Et ça continuea ! »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here