Championnat national de tir à l’arc 2019:Les talents confirment leur bonne forme

0
1633

L’édition 2019 du championnat national de tir à l’arc a pris fin le samedi 7 septembre dernier au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Kouhounou. Venus de tous les départements du pays, les archers ont bataillé dur sur 48 heures pour accrocher les meilleures places. Au finish, les talents de la discipline ont confirmé tout le bien qu’on pense d’eux. C’est le cas de Merveille Zinsou (Atlantique-Littoral) qui a remporté le titre dans la catégorie des 70 mètres de l’arc classique. Pour elle, c’est le fruit du travail bien fait. «Ma force, c’est le travail. On s’entraîne à tout moment, quand on a le temps… Le niveau du championnat n’est pas mal. Je pense que le tir à l’arc prend de l’ampleur dans les autres départements», a-t-elle confié. Dans la catégorie des 70 mètres hommes, Abdoulaye Azizou Mama, grand talent venu de l’Atacora, s’est classé deuxième. Pour lui, sa contre-performance se résume au manque de concurrents mais surtout au manque de matériels. Aux 50 mètres garçons, Hans Alinkan (Atlantique-Littoral) a décroché le titre. Pour leur part, Isaac Ayédjinou et Zénabou Bouraima (Atlantique-Littoral) s’imposent respectivement chez les garçons et les filles aux 20 mètres. Ce championnat a réuni les minimes, cadets, juniors et seniors. Les archers avaient la possibilité d’utiliser les arcs classiques ou les arcs standards. Selon le président de la Fédération béninoise de tir à l’arc (Fébéta), Paul Zinsou, le bilan est positif. «La compétition a été relevée, âprement disputée surtout au niveau des 20 mètres. Ce n’était pas facile. Les anciens se sont concurrencés…», a-t-il fait remarquer avant de porter son regard sur le futur: «Après le championnat, nous allons toujours travailler pour que le Tizocata que nous voulons abriter en 2020 puisse permettre au Bénin de reprendre la première place qu’il a perdue depuis 2015».

Epiphane A. Bognanho

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here