Commercialisation des produits pétroliers:Les députés souhaitent une gestion déléguée de la Sonacop

0
3436

Le jeudi 9 janvier 2020, la ministre du Commerce et de l’industrie, Shahadiya Assouman, est allée au Palais des gouverneurs à Porto-Novo pour éclairer les élus du peuple sur la gestion de la Sonacop. Cette sortie fait suite à la question orale avec débat adressée au gouvernement sur la gestion de la Sonacop par le député Léon Aden Houessou. Selon l’initiateur de cette question, il n’est pas bienséant de parcourir plusieurs stations-services avant de s’approvisionner en carburant. Le pire est que les stations-services refusent les tickets valeurs.

Egalement, il a invité le gouvernement à s’expliquer sur ce qui doit être fait pour éviter de longues files d’attente dans les stations. Face à la Représentation nationale, la ministre du Commerce et de l’industrie a donné des éléments de réponses convaincants. Elle a fait comprendre que depuis deux ans, le prix de l’essence n’a plus varié au niveau des stations, tant publiques que privées. Le litre d’essence est en deçà de 600 FCfa. Les députés, tout en saluant les actions menées, se disent  insatisfaits et exhortent le gouvernement à confier la gestion de la Sonacop à une structure privée ou semi privée pour atteindre plus de performance.

 

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here