Commission des finances de l’Assemblée nationale :Bintou Chabi Taro défend 6 milliards de FCfa

0
3101

La ministre des Affaires sociales et de la microfinance était, mardi 27 novembre 2018, devant la commission des finances de l’Assemblée nationale. Bintou Chabi Adam Taro est allée défendre le projet de budget du département ministériel dont elle à la charge. On retient que pour l’année 2019, elle aura à exécuter, un crédit de six milliards cent soixante-treize millions treize mille (6 173 013 000) francs Cfa contre 4 542 527 000 francs Cfa en 2018, soit une hausse de 1 630 486 000 FCfa correspondant à un taux de 35,89%.
Le projet de loi de finances 2019 prévoit pour le Ministère des affaires sociales et de la microfinance (Masm) un crédit de six milliards cent soixante-treize millions treize mille (6 173 013 000) francs Cfa contre 4 542 527 000 francs Cfa en 2018, soit une hausse de 1 630 486 000 FCfa correspondant à un taux de 35,89% dû en grande partie à la prise en compte pour l’année 2019 dans le budget du Ministère des dépenses de personnel (et non dans le budget du Mtfp comme en 2018), et à la prise en charge du fonctionnement des six (06) directions départementales nouvellement crées. Ce crédit est réparti en dépenses ordinaires pour un montant de 5 873 013 000 FCfa et en dépenses en capital à 300 000 000 FCfa. Les dépenses ordinaires comportent les dépenses de personnel estimé à 1 303 132 000 FCfa. Les achats de biens et services sont évalués à 857 881 000 FCfa en 2019 contre 657 881 000 FCfa, soit une augmentation de 200 000 000 FCfa correspondant à un taux de 30,40% pour surtout permettre aux directions départementales d’assumer directement le payement des factures d’électricité et d’eau des 85 Centres de Promotion Sociale (Cps) qui sont dans toutes les communes du Bénin.
On note une augmentation de 52,48% (1 250 000 000 FCfa) des transferts courants et des subventions passant de 2 382 000 000 FCfa à 3 632 000 000 FCfa. Ceci est dû au retrait de deux projets du portefeuille actif du Ministère reconvertis en transferts qui permettra l’opérationnalisation du nouveau mécanisme national d’assistance aux populations béninoises pour le bonheur des personnes vulnérables.

Pf-Dcom/Pr/Masm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here