Communales du 17 mai:Les conclusions restituées aux partis politiques (Plusieurs recommandations faites par les formations politiques)

0
1501

La Commission électorale nationale autonome (Céna) a tenu, le samedi 11 avril 2020, une séance d’échanges avec les cinq partis politiques en lice pour les élections communales et municipales du 17 mai. Elle a permis de faire le point de la concertation entre les présidents d’institution sur le maintien du scrutin du 17 mai. Au terme des échanges, la Céna a recueilli les suggestions des formations politiques pour une meilleure organisation de cette élection dans le contexte sanitaire actuel.

Pas de grand meeting, ni de caravane encore moins de porte-à-porte. Pour les opérations de charme, les partis politiques auront recours aux radios et télévisions publiques et privées avec le concours de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) qui va garantir à toutes les formations, l’égalité de traitement. Ce sont là les règles pour la campagne électorale prochaine. Selon le point fait par le président de la Céna, Emmanuel Tiando, aux partis politiques, l’incidence financière de la mise en œuvre de cette mesure sera à la charge de l’Etat. L’utilisation des mégaphones portés par des véhicules est également autorisée. Mais avec interdiction de stationner pour éviter tout attroupement. Pour ce qui est du jour du scrutin, Emmanuel Tiando a fait savoir que tous les postes de vote,  centres de compilation des résultats seront dotés de masques et de gels pour les électeurs et les agents électoraux, notamment les membres de postes de vote, les coordonnateurs d’arrondissement, qui seront les responsables des centres de compilation. Il a été aussi fortement recommandé le respect de la distanciation sociale qui est de 1a mètre.

 

Les suggestions des partis politiques

 

Après le point fait par le président de la Céna, la parole a été donnée aux représentants des cinq partis politiques afin de recueillir leurs avis. Prenant la parole à tour de rôle, ils ont salué la démarche du chef de l’Etat. Ils ont également donné un avis favorable aux mesures prises lors de cette réunion en vue de permettre que les élections puissent bien se dérouler. Cependant, ils n’ont pas manqué de faire des suggestions. Au vu du contexte sanitaire, la Force cauris pour un Bénin émergeant (Fcbe) a suggéré une augmentation de la durée du scrutin. Le Bloc républicain (Br), par la voix du député Adam Bagoudou, a proposé une tranche de précampagne  dénommée «Pré campagne Covid-19 paroles aux partis ». Sur cette tranche, les partis politiques en lice passeront respectivement pour rassurer leurs militants de la tenue du scrutin et des dispositions prises pour garantir leur sécurité le 17 mai. La Commission électorale  devra également concevoir des panneaux publicitaires toujours pour rassurer les citoyens.

 

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here