Composante 1 du projet Sweed:23 000 kits scolaires pour maintenir les filles à l’école

0
579

Les enfants filles bénéficiaires du projet régional d’autonomisation des femmes et du dividende démographique au Sahel (Sweed) peuvent pousser un ouf de soulagement au titre de le rentrée scolaire 2020-2021. Vendredi 16 octobre 2020 à la mairie de Tori-Bossito dans l’Atlantique, le gouvernement a, en partenariat avec la Banque mondiale et le Fonds des Nations Unies pour la population (Fnuap), lancé officiellement la distribution de kits scolaires dans le cadre de la composante 1 du projet relative à l’autonomisation des femmes et au maintien des filles à l’école.

La composante 1 du projet régional d’autonomisation des femmes et du dividende démographique au Sahel (Sweed) entre dans sa phase opérationnelle. Vendredi 16 octobre 2020 à la mairie de Tori-Bossito, 292 écolières de la Commune sur les 23 000 identifiées sur l’ensemble du territoire national ont reçu des kits scolaires de type particuliers. Il s’agit de matériels didactiques et de matériels devant leur permettre d’adopter des mesures barrières contre le Covid-19 que sont : des cahiers de 100, 200, 300 pages, des cahiers de Tp, des stylos à billes, des crayons à papier, des packs de crayons à couleur, des boîte géométriques, des gommes, des protèges cahiers, des tissus kaki, des masques, des pots de gel hydro-alcoolique, des livres au programme pour tous les niveaux et des sacs solaires rechargeables dotés de dispositif d’éclairage pouvant permettre aux bénéficiaires de réviser leurs cours une fois à la maison. Pour les enseignants du premier cycle, il leur est prévu le livre de l’apprenant et l’hymne national du Bénin. A cette occasion, la coordonatrice du projet Sweed a rappelé le cadre dans lequel intervient cette initiative de remise de kits scolaires d’un coût global d’un milliard 170 millions 841 mille 23 francs Cfa. Selon Naïmatou Bio Djarra, pour concrétiser le maintien des filles à l’école de la composante 1 du projet Sweed, il a été prévu l’octroi de kits scolaires à 23 000 filles bénéficiaires des Cours moyens de l’enseignement primaire et de tout le cycle secondaire de la 6ème en Terminale suivant des critères bien définis d’éligibilité. Ces critères sont liés à la situation de vulnérabilité, de précarité de la famille, de présence de handicap ou de l’orphelinat. Cette activité se décompose en 2 tâches à savoir l’acquisition de fournitures et de sacs scolaires pour la constitution des kits scolaires et la remise aux bénéficiaires dans les 77 Communes sur toute l’étendue du territoire national. Elle n’a pas manqué d’inviter les parents et les bénéficiaires à un bon usage des dons et surtout les bénéficiaires à une assiduité pour des résultats élogieux à la fin de l’année scolaire. Le maire de Tori-Bossito a salué le démarrage de la distribution desdits kits au plan national par sa Commune et surtout la possibilité offerte aux bénéficiaires de mieux travailler à l’école, l’enseignement de la notion de développement durable et l’opportunité unique qui leur est offerte de contribuer à la sauvegarde de l’environnement. « A travers son geste, le Sweed vient  insuffler une nouvelle vision, une nouvelle dynamique au système éducatif béninois dont la santé s’améliore positivement depuis la gestion du pays par le président Patrice Talon », a reconnu Rogatien Akouakou.

 

Une activité qui trouve son ancrage dans le Pag

 

Procédant au lancement officiel de la remise des kits, la directrice de cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Natacha Kpochan Razaki, a fait remarquer que « malgré les efforts consentis, des milliers d’enfants demeurent hors du système scolaire et les inégalités entre filles et garçons sont de plus en plus marquées au fur et à mesure que l’on progresse dans la pyramide éducative ». C’est pourquoi, cette activité qui trouve son ancrage dans le Programme d’action du gouvernement 2016-2021, a été initiée. Aux filles bénéficiaires, elle leur a demandé de redoubler d’ardeur au travail et de faire preuve de détermination dans les études. Pour la porte-parole des bénéficiaires, Marlène Fandjinou, c’est un honneur de recevoir la délégation du projet Sweed et du gouvernement dans les locaux de la mairie. « Par ma voix, toutes les élèves vous disent merci pour ce geste louable vis-à-vis des filles et adolescentes de la Commune à travers le don des kits scolaires qui nous maintiendrons à l’école », a-t-elle témoigné.  

 

Serge Adanlao  

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here