Concours « Les talents de la 19ème circonscription »:Le ministre Houssou félicite les finalistes de l’acte 1

0
4282

Le ministre Dona Jean-Claude Houssou continue d’apporter tout son soutien à la couche juvénile de son pays. Outre Porto-Novo music fitness, il a lancé le concours « Les talents de la 19ème circonscription » pour développer chez les jeunes l’entrepreneuriat. Les 12 candidats retenus pour la finale ont reçu, le mercredi 13 mai 2019, les encouragements de l’initiateur.

Le concours « Les talents de la 19ème circonscription » qui promeut l’entrepreneuriat  chez les jeunes est désormais une réalité. Après la présélection qui a mis en compétition plus de deux cents candidats, ils seront douze jeunes de Porto-Novo, des Aguégués, de Sèmè-Podji et d’Adjarra à prétendre au sacre final le 25 mai 2019. En attendant cette date fatidique, ils ont été reçus, le mercredi dernier, par l’initiateur, le ministre Dona Jean-Claude Houssou, qui leur a dopé le moral. Selon le promoteur, l’idée d’un tel challenge est d’encourager la jeunesse de la 19ème circonscription à innover à travers des projets dans divers secteurs à savoir : eau, culture, artisanat, santé publique, social, tourisme, gastronomie, électricité… Dona Jean-Claude Houssou, à cette occasion, a salué la détermination à aller de l’avant de ses hôtes. Il n’a pas manqué de les avertir sur le fait que le chemin de l’entrepreneuriat choisi ne sera pas sans épreuves. Raison pour laquelle, il les a conviés à apprendre à entreprendre, apprendre à réussir dans son entreprise, apprendre à être un exemple et apprendre à franchir les obstacles. « Mon souhait est que vous alliez loin », a-t-il ajouté. Pour Corenthina Tikry, le comité d’organisation a été surpris par l’adhésion totale et massive des candidats. A l’en croire, la sélection n’a pas été un exercice aisé, car les projets sont intéressants les uns que les autres. « 208 projets ont été reçus au total. De ce fait, au lieu de deux projets par ville, le comité de coordination du concours a finalement retenu trois projets, soit au total 12 projets au lieu de 8 », a expliqué la coordinatrice. Les critères pris en compte pour sélectionner les 12 candidats retenus, a-telle ajouté, sont l’aspect innovant, la capacité de pénétration et l’impact sur l’économie nationale du projet. Tour à tour, les candidats, René Fadonougbo, innovant avec les poissons fumés, Femi Tankpinou avec comme projet une flotte de taxi-motos,  Louis Bankolé, qui innove avec la production de yaourt aux céréales (Akpan), Hyppolyte Agboton, porteur du projet de construction d’une résidence R+1 pour le tourisme, Juliette Dandjinou, qui met en place une structure de préparation de jus de paye solo etc.. ont présenté leurs projets en quelques minutes.

JSB

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here