Congrès de l’association des Yoruba du Bénin:John Igué élu président

0
3394

Réunis pour la première fois dans l’histoire du Bénin, les « Yoruba » venus des quatre coins du Bénin se sont engagés  à promouvoir et à sauvegarder la culture et la langue yoruba. A l’issue des travaux de l’Assemblée constitutive de l’association tenue le samedi 19 janvier 2019, à la Maison internationale de la culture de Porto-Novo, le professeur John Igué a été élu président.

La sauvegarde, la promotion, la culture et l’union des Yoruba sont des préoccupations inscrites dans l’agenda du nouveau président et des membres de son bureau. L’initiative béninoise, coordonnée depuis le Nigéria, qui est celle de réunir tous les Yoruba du Bénin dans un seul creuset, a été concrétisée ce samedi, à la Maison internationale de la culture.  Cette assemblée constitutive est le point de départ pour fédérer les énergies de tous les Yoruba, du point de vue culturelle et du point de vue de développement. Selon John Igué, président du comité préparatoire, il est urgent et important de rénover la culture yoruba, rénover les palais royales, s’attaquer à la promotion des langues yoruba et avoir aussi une fête identitaire. Pour y arriver d’ici à 2020, les écoles privées, dit-il, seront créées pour enseigner deux programmes: le programme scolaire béninois et la culture yoruba. Il a ensuite dit qu’il ne s’agit pas de l’apologie de la langue yoruba.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle »
style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″
data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

« Les linguistes sont avec nous. On laisse tout le monde s’exprimer. La langue qui s’impose va prendre le dessus. Le monde actuel est régi par les mouvements identitaires. Pour avoir une place, les gens s’organisent selon leur culture et leur civilisation pour ne pas se  faire piétiner par les grands. Cette assemblée va nous permettre de mieux nous organiser pour suivre les mouvements planétaires, en faveur de la promotion des langues et des cultures », a déclaré John Igué. Il y a quatre mois, à en croire Oyinlola Olagunsoye, représentant du président mondial de la langue yoruba, Oloushegun Obasanjo, le Brésil vient d’adopter une loi qui veut que le Yoruba soit désormais sa 2ème langue. « L’État de Lagos au Nigeria en  2020 ne parlera plus l’anglais », laisse t-il entendre dans son intervention. Dans la transmission de son message, Olagunsoye a invité le comité à étendre l’initiative partout dans le Bénin. Il a aussi rassuré de la disponibilité de l’ex président nigérian Oloushegun à accompagner le peuple yoruba du Bénin dans son émergence. Quant à sa majesté Oba Lamidi Olayiwola Alayeluwa Atanda Adeyemi 3 Iku Baba Yeye, roi d’Oyo, empêché, il a déclaré sa joie pour l’initiative. Il invite surtout à l’union.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle »
style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″
data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Quant au parrain de l’événement, Émile Paraïso, il crie gloire à Dieu pour la matérialisation de l’initiative. Il salue enfin tous ceux qui ont œuvré de près ou de loin pour la réalisation de ce premier  congrès, en l’occurrence les rois d’Oyo et de Oni Ifè du Nigeria et le comité préparatif. Il a cependant, souligné que l’événement est totalement apolitique. Rappelons que les Yoruba du monde entier sont les descendants des 7 enfants de Oduduwa Afewonro. Trois des sept enfants d’Oduduwa ont émigré au Bénin pour y installer et fonder leurs familles. Les Yoruba à l’origine ont quitté le Nigéria et se sont étendus partout dans le monde, à l’exception d’une dizaine de pays. Le peuple Yoruba à travers le monde est très considérable.  Rappelons que le bureau qui conduira les activités pour l’atteinte des objectifs fixés par l’assemblée est composé de 15 membres. Notamment, Adédale Padonou, Adjibola Assani, Adéossè Osseni, Oniloudé Martin, Basilia Biaou, Kpakotan Jeanne, Ayémane Bassalè, Cyriaque Atimama, Razack Bagana, Chakirou Paraïso, Damala Agbolouadjé et le président John Igué. Tous les départements sont représentés dans le bureau. De Porto-Novo, la capitale, jusqu’au fin fond du Bénin, où se trouve un Yoruba.

 

MA et Wadoud Alokpo (Br Ouémé-Plateau)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here