Conseils communaux:Les recrutements, nominations et engagements financiers suspendus

0
877

Les anciens et nouveaux maires ne peuvent plus mener des opérations d’engagements financiers et juridiques, les mandatements, les recrutements et les nominations. A travers le message radio n°433/Mdgl/Sgm/Sp-Conafil/Sd en date du 04 juin 2020 adressé aux préfets des départements, le ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Alassane Séidou, a suspendu lesdites opérations jusqu’à nouvel ordre. Selon le communiqué, seuls les actes relatifs aux dépenses obligatoires sont autorisés. Il s’agit des salaires, de l’électricité, de l’eau, de l’état civil, des frais financiers dont le paiement est arrivé à échéance, du Projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation (Paurad) et des reliquats de fonds de transmission. Toutefois, le même message précise qu’en cas de dépenses réellement obligatoires en dehors de celles autorisées, le maire doit impérativement se référer au ministre de tutelle à travers une demande d’autorisation de dépenses accompagnée des preuves justificatives de l’urgence. A travers cette décision, le ministre Alassane Séidou entend sans doute décourager les décisions prises anarchiquement par les maires en fin de mandat et ceux qui s’installent fraichement.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here