Constitutionnalisation de la chefferie traditionnelle:Les rois magnifient Talon pour son acte

0
2453

Les têtes couronnées du Bénin approuvent la révision de la Constitution. Elles l’ont exprimé lors de la sortie médiatique du Haut conseil des rois du Bénin. Les gardiens du temple, par l’entremise d’une déclaration rendue publique hier mardi 17 décembre 2019, au palais royal d’Allada, ont témoigné leur gratitude au chef de l’Etat, Patrice Talon, pour la constitutionnalisation de la chefferie traditionnelle.

La reconnaissance formelle de la chefferie traditionnelle par la nouvelle loi fondamentale du pays fait l’unanimité au sein des rois du Bénin. Au cours d’une déclaration rendue publique hier, ils ont tenu à féliciter le président Patrice Talon pour leur avoir rendu justice. Selon le Secrétaire général du Haut conseil des rois du Bénin, Gangoro Soumbou, roi de Kika, les réformes entreprises par le chef de l’Etat ont pris en compte tous les secteurs de la gouvernance du pays. Ainsi, plusieurs réformes politiques ont été engagées et ont abouti sur des succès dont notamment, la récente révision de la Constitution du 11 décembre 1990 vieille d’une trentaine d’années. Pour lui, ce geste capital posé par les députés est à la volonté manifeste du chef de l’Etat de valoriser à nouveau la chefferie traditionnelle à travers les chefs traditionnels, les rois, les souverains et autres dignitaires religieux traditionnels. En effet, parent pauvre de la République, la chefferie traditionnelle a été pendant plusieurs décennies reléguée au second plan. Pas davantages ni privilèges de la République aux autorités morales. Aujourd’hui, le chef de l’Etat, par son dynamisme, a corrigé cette injustice. Grâce à son leadership, la chefferie traditionnelle a été institutionnalisée. A cet effet, les rois du Bénin encouragent et félicitent le chef de l’Etat dans ses courageuses réformes et lui apportent leur soutien indéfectible. « C’est une grande première. C’est inimaginable ! », s’est exclamé le président du Haut conseil des rois du Bénin, sa majesté Kpodégbé Toyi Djigla, roi d’Allada. A l’entendre, en venant au pouvoir en avril 2016, le 1er citoyen du pays a fait la promesse de s’attaquer à la Constitution. « Mais il n’a pas oublié la chefferie traditionnelle qui est devenue une institution d’Etat grâce à lui », a-t-il souligné. La nouvelle Constitution révisée par voie parlementaire a consacré une place prépondérante à la chefferie traditionnelle qui est désormais hissée au rang des institutions constitutionnelles et autonomes du Bénin. Pour cet exploit et pour ses courageuses et prometteuses réformes pour le développement du pays, le président des rois du Bénin a déversé une pluie de bénédictions sur le chef de l’Etat. « Au nom de nos illustres ancêtres rois du Bénin, au nom des entités traditionnelles du Bénin, entités célestes, entités terrestres, entités maritimes, nous témoignons toute notre gratitude au père de la Nation béninoise. Que Dieu veille sur le président et que les ancêtres guident ses pas », a-t-il prié.

 

Odi I. Aïtchédji

Déclaration de reconnaissance des rois au chef de l’Etat

 

Depuis le 6 avril 2016, le chef de l’Etat, le président Patrice Talon à la tête du Bénin, a entrepris des réformes courageuses, audacieuses et prometteuses pour le développement du pays. Ces réformes entreprises ont pris en compte tous les secteurs de la gouvernance du pays, tant politique, économique, sociale que culturelle. Ainsi, plusieurs réformes politiques ont été heureusement engagées et ont abouti à des succès dont, la récente révision de la Constitution du 11 décembre 1990 vieille d’une trentaine d’années. La nouvelle Constitution révisée par voie parlementaire à l’unanimité a consacré une place prépondérante à la chefferie traditionnelle qui est désormais hissée au rang des institutions constitutionnelles et autonomes du Bénin. Ce geste capital posé par les députés est dû à la volonté manifeste du chef de l’Etat de valoriser à nouveau la chefferie traditionnelle à travers les composantes à savoir les chefs traditionnels, les rois, les souverains et autres dignitaires religieux traditionnels. La chefferie traditionnelle du Haut conseil des rois du Bénin encourage et félicite le chef de l’Etat dans ses courageuses réformes et lui apporte un soutien indéfectible, à son gouvernement et à l’ensemble des députés de la huitième législature pour les différentes actions quotidiennes que mène le chef de l’Etat pour faire du Bénin le pays démocratique de paix, de prospérité d’égalité culturelle et religieuse. Car, il est primordial de renforcer les capacités des rois, reines et chefs traditionnels dans le domaine de leader d’opinion, à la cohésion sociale et au mécanisme de prévention de la paix, d’instaurer une gestion coopérative en associant le pouvoir exécutif, d’instaurer au meilleur des cas un conseil traditionnel dont les pouvoirs d’Etat peuvent lui déléguer la mission ad hoc dans les domaines de préservation de la paix et de la sécurité. Dans ce cas, il est possible que les pouvoirs exécutif et/ ou législatif accordent à la chefferie traditionnelle des pouvoirs d’exercer conformément aux lois en vigueur leur mission de préservation de la paix et de la sécurité en partenariat avec l’Etat central et ses composantes de gestion. Ainsi, toutes les énergies devront être mobilisées dans la diversité qui fait la richesse et la force de notre pays. Nous prions les mânes de nos ancêtres de lui accorder une santé solide et une sagesse éclairée par l’Eternel

Vive la chefferie traditionnelle

Je vous remercie

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here