construction de 10 mille logements en 18 mois:Le gouvernement rattrape 60 ans de retard

0
3521

Beaucoup pensaient que le gouvernement actuel était venu vendre des rêves comme les régimes précédents. Personne n’avait cru qu’il était possible de réaliser même 5 mille logements en 5 ans. Le gouvernement de Patrice Talon a démarré la construction de 10 mille logements en 18 mois.

Il n’est plus à l’étape de projet. Le gouvernement entre dans la phase concrète du vaste plan de construction de 20.000 logements en République du Bénin. Dès janvier, les travaux de construction de plus de 10.000 logements dans la cité de Ouèdo démarrent. Ce lot du Programme est totalement achevé et le financement bouclé. L’entreprise espagnole à charge de l’exécution des travaux est déjà sur les lieux et martèle son engagement à apporter son expertise. Il est vrai que le nombre 10.000 logements effraie. De l’histoire des grands projets de logement au Bénin, jamais ce record n’a été réalisé. Les gouvernements précédents n’ont exprimé que des intentions de construction d’à peine 3000 logements sociaux. Même celui de Yayi n’a pu rien réaliser de concret dans ce sens. On se souvient encore du drame de Lokossa et des nombreux éléphants blancs perdus dans les brousses après des cérémonies élégantes de pause de pierre. Il est donc normal qu’après avoir été aussi floués, certains citoyens, certainement de bonne foi, affichent ouvertement leur incrédulité. Ce comportement de Saint Thomas convaincu n’est pas à blâmer outre mesure. C’était un signe de cette perte de confiance historique que le peuple a envers ses dirigeants. Face à cette situation, le régime actuel avait un défi double. Celui de réussir à démontrer qu’il a la capacité de réaliser ce qu’il a annoncé, mais aussi de combler les attentes du grand nombre. Au cours de son intervention, le ministre du Cadre de vie a reconnu la prouesse du gouvernement. « Les gens constatent aujourd’hui que les maquettes se concrétisent. C’est une bonne chose qu’il le constate avec nous », a-t-il déclaré. Le premier responsable en charge du cadre de vie a fait le constat que Talon a réalisé ce qu’aucun gouvernement n’a fait depuis 60 ans. « Depuis 60 ans, je crois qu’on n’a pas, à travers différents programmes, construit plus de trois mille logements sur tout le territoire béninois. Voilà qu’on arrive en 2016 avec un programme de 20000 logements. Ils se sont demandés si en 5, 6 décennies ils n’ont pas pu faire 5000, ce n’est pas en 5 ans que nous ferons 20 000 », a-t-il déclaré. Et il poursuit : « Nous lançons aujourd’hui 10 000 logements pour Abomey-Calavi. 10 000 logements avec beaucoup d’innovations depuis la conception jusqu’à la réalisation. Le site de Ouèdo est une véritable ville nouvelle, une éco-cité qui respecte aujourd’hui les règles de conception haute qualité environnementale, tout y ait jusqu’au traitement des déchets », a-t-il laissé entendre.

 

Une nouvelle approche

 

Dans le souci de permettre à tous les citoyens, quel que soit leur niveau social, de jouir de ce vaste programme, le gouvernement a adopté une approche assez innovante. Au cours de son intervention, le ministre José Tonato est revenu en détail sur cette formule. « Le gouvernement voudrait montrer le chemin aux promoteurs immobiliers parce que le gap de logement sur les 5 dernières années, c’est au moins 320 à 350 mille logements. Aujourd’hui, nous changeons d’approche et c’est la toute première opération de logement dans laquelle un apport initial ne sera pas nécessaire, comme c’est souvent dans tous les programmes immobiliers qui exigent un apport dans l’ordre de 15 à 30%. Nous avons un montage innovant qui permet à l’acquéreur in fine de rentrer directement en payant un loyer d’un mois et devenir propriétaire au bout de 17 ans », a-t-il laissé entendre.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here