Construction des logements sociaux, cités administratives et caserne militaire :Les personnes affectées bientôt dédommagées 

0
707
Les personnes affectées par la construction des logements sociaux, des cités administratives, de la caserne militaire d’Allada et d’autres projets du Programme d’actions du gouvernement (Pag) en cours de réalisation ou en voie de démarrage sont fixées sur leurs sorts. Le Conseil des ministres du mercredi 22 janvier 2020 a approuvé les montants de leur indemnisation et dédommagement.
L’Etat ne laissera pas en l’air les personnes affectées par l’exécution de plusieurs projets du Programme d’actions du gouvernement (Pag) en cours de réalisation ou à venir. Les expropriés dans le cadre des projets de logements sociaux à Abomey-Calavi, Abomey et Parakou, des cités administratives à Abomey-Calavi, à Natitingou, de la caserne militaire d’Allada, du marché de gros d’Abomey-Calavi, du marché de Houègbo et ceux du projet d’aménagement du complexe touristique « Marina » à Djègbadji, dans la Commune de Ouidah, auront une compensation du préjudice causé. Le gouvernement, en sa séance hebdomadaire du 22 janvier 2020, a décidé de les indemniser. Ainsi donc, il a été procédé à l’approbation des montants d’indemnisation et de dédommagement au cours du conclave. Cette décision salutaire prise par Patrice Talon et ses ministres est l’expression de la volonté du gouvernement de conduire les projets du Pag dans le respect des textes en vigueur. Elle va favoriser la conduite des projets cibles dans la sérénité et dans un climat social apaisé. Les mouvements de protestation organisés dans un passé récent pour exiger soit l’indemnisation ou le dédommagement après expropriation n’auront plus droit de cité au Bénin. Tirant leçon de ces tristes manifestations, l’Exécutif pour lever les obstacles qui pourraient retarder l’exécution des travaux, a anticipé cette fois-ci. Cette décision vient s’ajouter à la bactérie de mesures prises et qui constituent un soulagement pour les populations concernées. Elle éclaircit le ciel pour les sinistrés qui pourront disposer de ressources pour se reloger ou se relancer dans leurs activités.
Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here