Contrôle des structures de prestation de soins médicaux:Les membres des cellules départementales installés

0
1492

Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, a procédé jeudi 13 février 2020, à l’installation des membres des Cellules départementales de la Commission chargée du contrôle des structures de prestation de soins médicaux. Au nombre de 12, ces personnes triées sur le volet, au regard de leurs expériences et qualités, sont désormais investies pour être les gardiens des bonnes pratiques au niveau des formations sanitaires du Bénin.

« Débarrassez-vous de tout sentiment de compassion et de complaisance. Nous avons suffisamment averti. Donc passez à l’action maintenant », a déclaré le ministre de la Santé hier, jeudi 13 février, au cours de la cérémonie d’installation des 12 membres des cellules départementales. Ces désormais gardiens de la maison santé et bras armés de la Commission au niveau départemental ont reçu pleins pouvoirs pour faire appliquer les normes au sein des formations sanitaires. Au cours de son intervention, le ministre de la Santé a situé de façon claire, leur champ d’intervention. « Vous allez intervenir de façon ponctuelle pour les saisines. Vous allez à chaque fois que le besoin se fera sentir, descendre en auto-saisine et aller corriger certains dysfonctionnements portés à votre attention », a-t-il laissé entendre. Le coordonnateur de la Commission, Pr Blaise Ayivi, a pour sa part, situé le contexte de création de la structure de veille. Selon l’autorité, sans le respect des normes, aucun résultat n’est à espérer. « Si nous ne respectons pas les normes, nous ne pouvons pas avoir des résultats positifs. Il faut alors vérifier si ces normes sont respectées. Notre mission est de contrôler les formations sanitaires, qu’elles soient publiques ou privées et voir si les normes  sont respectées. S’il y a des écarts, faites des propositions pour les réduire », a-t-il suggéré.

 

Hospice Alladayè

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here