Coopératives d’aménagement rural (Car):Un plan de sortie de crise approuvé

0
370

Le gouvernement a approuvé le plan de sortie de crise proposé par la Commission interministérielle d’appui au processus de reprise des activités des Coopératives d’aménagement rural. Cette décision a été prise en Conseil des ministres le mercredi 31 octobre 2018.

Depuis 2004, une véritable crise institutionnelle s’est installée au sein des Coopératives d’aménagement rural (Car), empêchant le renouvellement des instances dirigeantes. Elles ont été transformées en des foyers de tension entraînant des violences, lesquelles ont occasionné la mort de plusieurs coopérateurs. La cause principale de cette crise est le manque de transparence dans la gestion. Cette crise a compromis l’atteinte des objectifs de ces coopératives censées être de véritables unités de production agricole et industrielle. Ainsi, pour mettre fin à cette longue crise et relancer les activités des 36 coopératives, le gouvernement a mis en placeune Commission interministérielle d’appui au processus de reprise de leurs activités.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

A cet effet, des échanges ont eu lieu avec les coopérateurs et ont permis d’aboutir à un plan de sortie de crise. Ce plan consiste, notamment à constituer des comités paritaires chargés de conduire le processus d’actualisation des registres de coopérateurs et d’encadrement de gestion courante dans les Car, en tenant compte des antagonismes en présence. Egalement, d’autres actions seront également accomplies pour aboutir, à terme, à la tenue des Assemblées générales électives.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Il s’agit, en premier lieu, d’organiser les obsèques en attente des coopérateurs victimes des évènements du 29 décembre 2008 et procéder à la désignation par les familles des nouveaux représentants, des coopérateurs décédés dans toutes les Car. En second lieu, des audiences foraines seront organisées dans les Car aux fins de délivrance des jugements d’autorisation d’inscription d’actes d’état civil et de l’homologation des procès-verbaux de conseils defamilles. Puis, il sera délivré des actes d’état civil consécutifs aux audiences foraines et faciliter la tenue des Assemblées Générales électives. Cette décision du gouvernement constitue une avancée majeure dans le règlement de la crise. L’implication personnelle et discrète du Chef de l’Etat Patrice Talon, montre son engagement à mettre définitivement fin à la crise. A travers ces mesures prescrites, il redonne le sourire aux coopérateurs.

 

Donald Kévin Gayet (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here