Correction du Bac 2020 dans le Littoral et l’Ouémé:Mahougnon Kakpo et Eléonore Yayi satisfaits de l’évolution des travaux

0
1235

Le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, et sa collègue de l’Enseignement supérieur, Eléonore Yayi Ladékan sont soucieux du déroulement des travaux de correction de l’examen du Baccalauréat, session de juillet 2020. C’est dans ce cadre qu’ils ont effectué une visite hier mercredi 05 août 2020 dans plusieurs centres de correction dans les départements du Littoral et de l’Ouémé. Ils avaient à leurs côtés, le Directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da Silva.

Prendre connaissance du niveau d’évolution des travaux de correction des copies du Baccalauréat. C’est l’objectif de cette descente des ministres des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle  puis de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Mahougnon Kakpo et Eléonore Yayi Ladékan hier mercredi 5 août 2020 dans les centres de correction du Baccalauréat. La première étape de leur périple a été le Lycée Béhanzin à Porto-Novo dans le département de l’Ouémé. Dans ce centre de correction, ils ont parcourus les salles de supervision, le secrétariat et la salle informatique. Ils sont allés également au niveau des différents ateliers de philosophie, espagnol, physique chimie et technologie (Pct). Après le lycée Béhanzin, ils se sont rendus au Lycée Toffa 1er. A ce niveau, les ateliers de Sciences de la vie et de la terre (Svt),  et des mathématiques ont été visités. La délégation s’est ensuite rendue dans le département du Littoral. Là, ils ont sillonné les centres du Collège d’enseignement général de Gbégamey et du Ceg Le Nokoué où l’exercice a été le même. A chaque niveau, les ministres ont prodigué des conseils et invité les différentes personnes impliquées à cette étape du processus de l’examen à bien faire leur travail afin que rien ne leur soit reproché. « Nous avons vu des correcteurs assez assidus et consciencieux », a fait observer le ministre Mahougnon Kakpo. « L’assiduité constatée témoigne du poids de la responsabilité des uns et des autres », a renchéri sa collègue Eléonore Yayi Ladékan. « Sur les huit sous-commissions, il y en a qui vont finir le jeudi 6 août et d’autres iront jusqu’au vendredi 7 et samedi 8 août», a-t-elle précisé. Quant au Directeur de l’Office du Baccalauréat, il a rassuré les ministres du travail des surveillants, des superviseurs et même la veille qu’assurent les organisations syndicales à cette étape du processus. Il faut signaler que les travaux de correction se déroulent dans le respect des gestes barrières contre le Covid-19. Il s’agit du respect de la distanciation sociale entre les enseignants correcteurs, la mise en place effective du dispositif de lavage des mains, la disponibilité des flacons de gel hydroalcoolique à l’entrée des salles de correction, des salles informatiques  et au niveau du secrétariat. La première délibération est prévue le 12 août 2020. Une fois que cette délibération sera faite, les candidats pourront consulter leurs résultats sur la plateforme www.eresultats.bj mise en place par le gouvernement pour éviter les attroupements dans les centres de composition en raison de la pandémie du Coronavirus.

 

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here