Correction du Bepc 2020:Tout se déroule bien dans le Couffo

0
1045

Démarrée le vendredi 25 juillet 2020, la correction des copies du Brevet d’études du premier cycle (Bepc), session de juillet 2020 se déroule dans de bonnes conditions sur toute l’étendue du territoire national. C’est le cas au Collège d’enseignement général (Ceg) 1 d’Aplahoué, unique centre de correction du Bepc dans le département du Couffo. Dans ledit centre, plus de 300 correcteurs et contrôleurs sont mobilisés pour les travaux. Pour Jean Houngbélagnon, Directeur départemental des enseignements secondaires, technique et de la formation professionnel, la correction a bien commencé.

« Tout a bien démarré. Déjà le jeudi à 08h nous avons rencontré les présidents des sous-commissions. Nous avons profité de cette occasion pour nous approprier la note de service », a-t-il déclaré. Dans le rang des correcteurs, le constat est le même. S’agissant des efforts fournis par les candidats à cet examen, ils ont exprimé leur satisfaction en ce qui concerne les notes obtenues par ces derniers. « Nous avons constaté que les sujets sont à la portée des candidats. Beaucoup de candidats ont compris le sujet surtout en communication écrite. Dans notre atelier, nous avons 3 salles de correction et chaque salle contient 20 correcteurs. La distanciation est respectée », a-t-il précisé. Un autre correcteur rencontré plus loin, a déclaré que : « tout évolue normalement seulement que tel qu’on voudrait avoir les notes là, ce n’est pas ce qu’on attendait des enfants qu’on a eu, mais déjà c’est bon par rapport à l’année dernière. Pour le moment, personnellement, sur les 47 copies que j’ai corrigé, la plus forte note c’est 14 sur 20 en physique chimie et la plus faible j’ai donné, 3 », a-t-il ajouté. Il est à rappeler que la correction des copies du Bepc se déroule dans le respect des gestes barrières. Elle prend fin ce jour mardi 28 juillet 2020. Les résultats sont annoncés pour le 2 août prochain.

 

L A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here