Coupe Davis 2019:Six tennismen béninois attendus au Kenya

0
719

Le Bénin participera du 11 au 14 septembre prochain à l’édition 2019 de la Coupe Davis. La compétition se déroulera à Nairobi (Kenya). Les joueurs sélectionnés sont en mise au vert depuis une semaine au Tennis club de l’amitié (Tca) à Kouhounou. Magloire Yakpa, récent vainqueur du titre national, Charles Codjo et Arnaud Sèwanou répètent donc les gammes sous la direction des coachs Bruno Danhouan et Victorien Abikou.

En attendant Sylvestre Monnou qui rejoindra le groupe dès son retour de Rabat (Maroc) où il a pris part aux 12ès Jeux africains, ils multiplient et intensifient les séances d’entraînement. Pour le capitaine Coupe Davis, Bruno Danhouan, tout se fait en rapport avec la surface sur laquelle les joueurs béninois évolueront à Nairobi. « Nous travaillons les schémas d’adaptation, tactiques liés à la surface, les empreintes, le déplacement sur terre battue, en lien direct avec ce que les joueurs sont en mesure de faire », a-t-il déclaré aux médias. Conscient de l’enjeu et du potentiel des joueurs, il admet qu’il y a lieu de leur rappeler les choix gagnants sur terre battue sans pour autant chercher à casser la dynamique. « On ne va pas s’écarter de leurs automatismes, on rappelle et leur propose les choix gagnants sur terre battue », a-t-il confié.

Le Kenya, la Tunisie, la Namibie, l’Algérie, le Nigeria, le Mozambique et Madagascar sont les probables challengers du Bénin dans ce tournoi. Très dévoués, les représentants béninois connaissent bien la motivation de leur déplacement. « Les chances du Bénin sont intactes. Même s’il s’agit d’une compétition, notamment le sport qui est caractérisé parfois par l’imprévu », a laissé entendre Bruno Danhouan. Rassuré que chaque pays viendra au Kenya avec ses chances, il sait ce qu’il y a lieu de faire. « Nous devons nous focaliser sur nos tâches, jouer chaque match avec l’intensité et une bonne qualité de jeu qu’il faut, et le meilleur viendra », renchérit-il.

Classé 3è dans le groupe III zone Afrique derrière le Kenya et la Tunisie de Malek Jaziri, le Bénin d’Alexis Klégou, régulier depuis une décennie environ, ne part pas pour jouer le rôle de faire-valoir dans ce tournoi.  « Le Bénin est craint dans sa zone et il lui faut une novelle promotion », a assuré le capitaine Coupe Davis.

 

EAB

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here