Coupe de la fête du printemps /Tennis de table:Niyi Sanyalu sauve l’honneur du Bénin

0
1104




La 9ème édition du festival du nouvel an chinois se poursuit. Samedi 10 février 2018 au Hall des arts, c’est le sport qui était à l’honneur, notamment le tennis de table. La Coupe de la fête du printemps organisée par le Centre culturel chinois à l’occasion a connu le sacre du Béninois SanyaluNiyi dans la catégorie senior homme.



Le sport et la culture font bon ménage. C’est ce qu’a compris le Centre culturel chinois en organisant la Coupe de la fête du printemps au profit du tennis de table. Avec au total 100 athlètes, cette compétition internationale ayant connu la participation du Togo, de la Côte d’ivoire, du Nigéria, de la Russie, de l’Espagne, de la Chine et du Bénin a été âprement disputée. Au terme des différents matches, le Nigéria a survolé la compétition en raflant cinq des six trophées en jeu. Le Bénin s’en est sorti avec un trophée décroché par SanyaluNiyi dans la catégorie senior homme.

Outre les trophées, des enveloppes financières allant de 55.000 à 150.000 F Cfa ont été remises aux quatre meilleurs des trois catégories en homme et dame que sont les moins de 15 ans, les moins de 21 ans et les seniors. Face à une telle réussite, le président de la Fédération béninoise de tennis de table s’est confondu en remerciements à l’endroit du Ccc qui a innové en associant ce sport aux manifestations du nouvel an chinois. Réitérant sa disponibilité, à poursuivre le partenariat avec le Ccc, Ferdinand Sounou a souhaité que soit pérennisée cette compétition.



Pour le Directeur du Ccc, l’idée, en organisant cette compétition, est de donner un coup d’accélérateur au tennis de table au Bénin et dans la sous-région. « Je suis ravi de voir les efforts consentis en faveur du développement du tennis de table au Bénin. C’est pourquoi, le comité d’organisation de la 9ème édition du festival du nouvel an chinois a décidé de donner une occasion aux spongites du Bénin et étrangers d’exprimer leurs talents», a déclaré Wei Jun.

Joël Samson Bossou

LAISSER UN COMMENTAIRE