Coupe du monde féminine 2019:Les 24 pays qualifiés sont connus

0
412

La Coupe du monde de football féminin 2019, en France à l’été 2019, se précise un peu plus après la qualification de la Nouvelle-Zélande. Les Néo-Zélandaises ont facilement obtenu leur ticket dans la zone Océanie, le dernier qu’il restait à attribuer. Le tirage au sort aura lieu dans une semaine. Le gratin du football féminin international sera au rendez-vous.

La 8e Coupe du monde de football féminin, qui aura lieu du 7 juin au 7 juillet 2019 en France, a ses 24 participants. Après le Cameroun, avant-dernier qualifié vendredi après sa victoire contre le Mali (4-2) lors du match pour la 3e place de la Coupe d’Afrique des nations 2018, l’ultime ticket a été pris, sans surprise, par la Nouvelle-Zélande. Les « Football Ferns », comme on les surnomme (« Les Fougères du football »), ont obtenu l’unique ticket de la zone Océanie (l’Australie, elle, est affiliée à la zone Asie) en battant largement les Îles Fidji ce samedi 1er décembre sur le score sans appel de 8-0. Les champions continentaux et le podium du dernier Mondial seront là Les 24 pays qualifiés sont donc connus. Et les poids lourds mondiaux n’ont pas manqué ces qualifications. Les champions continentaux sont tous là. Ce qui est est assez logique car hormis pour la zone Europe (Uefa), les autres compétitions continentales permettaient de se qualifier pour cette Coupe du monde. La Nouvelle-Zélande, qui a remporté les quatre dernières éditions de la Coupe de l’Océanie, répondra présente. Il en va de même pour le Japon, double tenant de la Coupe d’Asie.



Les joueuses des Etats-Unis, qui ont remporté les deux dernières Gold Cup, défendront leur titre de championnes du monde. Les Pays-Bas, champions d’Europe en 2017, ont dû passer par un barrage face à la Suisse. Le Brésil, vainqueur de la Copa America, le Nigeria, vainqueur de la Can 2018, et la France, en qualité de pays organisateur, complètent le tableau des principaux qualifiés. Les 24 nations qualifiées seront réparties dans six groupes de quatre équipes (A, B, C, D, E et F) le 8 décembre lors d’un tirage au sort à Boulogne-Billancourt, en région parisienne. Les Etats-Unis, pays le plus titré (trois sacres en 1991, 1999 et 2015), remettront leur titre en jeu l’été prochain. Le match d’ouverture aura lieu à Paris, au Parc des Princes. Les demi-finales et la finale se joueront au Groupama Stadium de Lyon.
rfi

Les 24 qualifiés

Afrique, zone Caf (3) : Afrique du Sud, Cameroun, Nigeria
Asie, zone Afc (5) : Australie, Japon (vice-champion du monde), Corée du Sud, Chine, Thaïlande
Europe, zone Uefa (9) : Allemagne, Angleterre (3e du dernier Mondial), Ecosse, Espagne, France (pays organisateur), Italie, Norvège, Pays-Bas, Suède
Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes, zone Concacaf (3) : Canada, Jamaïque, Etats-Unis (champion du monde)
Amérique du Sud, zone Conmebol (3) : Argentine, Brésil, Chili
Océanie, zone Ofc (1) : Nouvelle-Zélande

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here