Coups de filet de la Police:Des armes de guerre et des munitions saisies

0
3927

Les actions majeures réalisées par les unités opérationnelles de la Police républicaine ont été présentées aux professionnels des médias. C’est à travers un point de presse donné hier jeudi 21 février 2019, à Cotonou par le porte-parole de la Police, Pascal Odéloui.

La sortie médiatique du porte-parole de la Police républicaine s’est articulée autour de trois points. La lutte contre le grand banditisme et le trafic d’armes de guerre et de munitions, la lutte contre les drogues et les stupéfiants et le vol qualifié, sont les points essentiels qui ont meublé la rencontre de la Police républicaine avec la presse. Selon Pascal Odeloui, le commissariat de Logbozohouè a réussi à appréhender deux individus redoutables auteurs de plusieurs enlèvements et cambriolages dans le département des Collines et environs. La fouille après leur interpellation a permis de découvrir deux armes de guerre de type Akm et 197 munitions de calibre 7,62mm. Concernant le deuxième point, il s’agit d’un exploit de l’unité mixte de contrôle des conteneurs. Grâce à sa vigilance, cette unité a découvert et saisi 57,08 tonnes de Tramadol hors norme assimilés à un produit stupéfiant par la Convention des Nations unies en la matière. Le troisième acte de la Police est relatif à un vol qualifié. A en croire le porte-parole de la Police républicaine, grâce à une alerte, le commissariat spécial d’Hilla-Condji a pu intercepter l’employé d’un opérateur économique en partance pour le Togo avec une somme de 50 millions de francs Cfa. Alors que son employeur lui a demandé de déposer cette somme d’argent à la banque, cet employé indélicat a trouvé l’ingénieuse formule de disparaître dans la nature. Mais mal lui en a pris. Il a été interpellé par le commissariat spécial d’Hilla-Condji. A entendre le porte-parole de la Police républicaine, ces exploits ont été possibles grâce à la collaboration Police-populations. C’est pourquoi il les a une fois encore exhortées à composer le numéro utile 166 ou à cliquer sur le www.dgpr.bj pour une plainte, une déclaration de perte ou même des suggestions.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here