Cour constitutionnelle  :La 18ème promotion du Cifaf chez Djogbénou

0
793

La 18ème promotion des avocats stagiaires du Centre international de formation des avocats en Afrique francophone (Cifaf), baptisée « Promotion Bertin Cocou Amoussou », en hommage à l’avocat à la Cour suprême du Bénin était au cabinet du président Joseph Djogbénou le mercredi 28 août 2019.

Venus de 16 pays d’Afrique francophone, les participants renforcent leurs capacités sur la déontologie de la profession, le droit processuel, la pratique professionnelle et des techniques de plaidoirie. « Votre Profession est passionnante, difficile et délicate », a dit le président de la Cour constitutionnelle. « C’est un honneur, quand on est avocat, a ajouté le professeur Djogbénou dont le cabinet est classé 1er au Bénin et 8èmeau monde  des meilleurs cabinets d’avocats en droit Ohada. Présent à cette rencontre, le secrétaire général de la Cour constitutionnelle, Gilles Badet, a rappelé aux participants quelques décisions rendues par la Haute juridiction. « La formation des avocats du Cifaf permet de satisfaire leur curiosité pour saisir l’évolution législative, jurisprudentielle et doctrinale qui caractérise le droit aujourd’hui. En quoi consiste le rôle de la Cour constitutionnelle au Bénin ? Et quelle est la portée de son action surtout après les réformes opérées par la 6ème mandature? Voilà quelques questions posées par les stagiaires du Cifaf au cours de la séance d’échanges avec le président de la Cour constitutionnelle. Le président de la Cour constitutionnelle Joseph Djogbénou a fait savoir aux stagiaires du Cifaf que  la justice doit être rendue dans l’humilité.

 

Source : Service presse Cour constitutionnelle

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here