Cour d’appel de Cotonou:L’affaire Lionel Zinsou mise en délibéré pour le 18 février 

0
1804

L’ancien premier ministre, Lionel Zinsou, sera fixé sur son sort le 18 février 2020. Le ministère public a, au cours du procès en appel à Cotonou, décidé hier mardi 4 février, d’abandonner les charges de faux et usage de faux mais a confirmé celles de dépassement de fonds de campagne.

Le verdict de l’appel de l’ancien premier ministre Lionel Zinsou dans l’affaire  « Faux et dépassement de fonds de campagne électorale » sera connu le 18 février si tout va bien. Après avoir analysé le fond du dossier hier, le ministère public a délaissé les charges de faux et usage de faux contre le challenger de Patrice Talon au second tour de la présidentielle d’avril 2016. Elle a cependant confirmé celles de dépassement des fonds de campagne. La défense, pour sa part, a plaidé pour la relaxe pour délit non constitué. Le président de Pai partners a été condamné par le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, le 2 août 2019, pour «faux et usage de faux certificats» et «dépassement de fonds de campagne électorale». Il a écopé de 5 ans d’inéligibilité, de 6 mois de prison avec sursis et d’une amende de 50 millions de francs Cfa. Non satisfaits de la décision du juge, le conseil de l’ex-premier ministre a interjeté appel. Dans la journée d’hier, les débats ont été houleux. Chaque partie a fait valoir ses arguments. A l’issue du procès, l’ancien procureur de la République près le Tpi de Cotonou, Jonas Gbénamèto, et président de séance, a mis le dossier en délibéré pour le 18 février prochain.

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here