Covid-19: Benjamin Hounkpatin justifie l’ouverture de l’espace aérien au Bénin

0
1180

En conseil des ministres extraordinaire du mardi 17 mars 2020, le gouvernement a pris des mesures préventives contre le coronavirus. Outre cette volonté de limiter la propagation du virus à l’intérieur du pays, l’aéroport cardinal Bernadin gantin de Cotonou est toujours ouvert. « Nous avons des passagers qui proviennent de divers pays et qui atterrissent toujours », a reconnu le ministre Benjamin Hounkpatin dans le journal de 13h sur l’ORTB.

De par son raisonnement, le gouvernement l’a annoncé et c’est effectif depuis le jeudi 19 mars, la mise en quarantaine systématique et obligatoire de tous les passagers qui atterrissent à Cotonou. « Et nous avons totalement contrôlé la situation des cas qui pourraient venir par les vols qui atterrissent depuis cette période », a-t-il rassuré.

L’ouverture des plateformes aéroportuaires

Par rapport à l’espace aérien et l’ouverture des plateformes aéroportuaires, le ministre de la santé indique que le Bénin ne peut pas empêcher ses ressortissants, qui veulent rejoindre leur pays, de rentrer. « Ce sont des ressortissant béninois qui ont bien envie de rentrer dans leur pays », a-t-il clarifié. Mieux, il souligne, l’arrivée sur le territoire, des équipements de protection, des médicaments et autres intrants commandés pour pouvoir garantir la sécurité sanitaire de nos populations. « Si nous le faisons ainsi, ce ne sera pas la covid-19 qui va avoir raison de nous mais c’est plutôt des maladies banales par manque de médicaments pour soigner les affections courantes », fait-il remarquer.

Pour lui, le gouvernement, en maintenant l’ouverture des plateformes aéroportuaires, a pris le soin d’accompagner cela de mesures fortes. « Donc je peux dire que cette situation est totalement sous contrôle », va-t-il rassurer. Pour rappel, le Bénin a enregistré 5 cas confirmés de coronavirus du lundi 16 au lundi 23 mars 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here