Crise à la Coopérative d’aménagement rural de Houègbo:La Police républicaine met fin à la pagaille

0
4233

Le calme semble être revenu à la Coopérative d’aménagement rural (Car) de Houègbo. En effet, conformément aux réformes mises en place par le chef de l’Etat, Patrice Talon, dans le secteur agricole, le gouvernement a décidé de révéler les Coopératives d’aménagement rural (Car). Cependant, le processus de valorisation de la Car de Houègbo a suscité de nombreux troubles à l’ordre public entre les protagonistes. Face à cet état de choses, la hiérarchie policière a décidé de prendre le taureau par les cornes. Sur instructions du Directeur général de la Police républicaine, Nazaire Hounnonkpè, le Directeur départemental de la Police républicaine de l’Atlantique, Lucien Bonou et le commissaire de Houègbo, Igor Mikpolinkpon se sont personnellement impliqués dans la crise.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle »
style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″
data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Cela a conduit à la neutralisation d’un important dispositif mis en place par un groupuscule d’individus dirigé par Michel Ahouandjinou, opérateur économique et natif de Houègbo et Koffi Akpahounka, responsable de la Coopérative d’aménagement rural de Houègbo. L’interpellation des mis en cause leur a permis de répondre de leurs actes. Au terme de leur audition, certains des instigateurs ont été retenus dans les liens de la justice. Ils séjournent depuis quelques jours  à la prison civile d’Abomey-Calavi. Quant aux autres, ils ont été placés sous convocation. Ils devront se présenter à l’audience prochaine. Au vu de la gestion de la crise à la Car de Houègbo, on ne peut que décerner un satisfecit aux hommes de Nazaire Hounnonkpè. 

 

Mohamed Yasser Amoussa (Coll)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here