Crise post-électorale:Les Evêques appellent à l’unité nationale

0
2651

La Conférence épiscopale du Bénin est affectée par les scènes de violences qui ont eu cours dans certaines localités avant et après le scrutin du 28 avril 2019. Les Evêques invitent à la préservation de la paix et à l’unité nationale. C’était à travers une déclaration en date du 03 mai 2019.

Halte à la violence : Préservons la paix et l’unité nationale

Deux semaines à peine après son message « La paix, une fleur fragile ! » délivré le dimanche 14 avril 2019, dimanche des Rameaux et de la Passion, la Conférence épiscopale du Bénin éprouve la nécessité d’une nouvelle prise de parole. En effet, l’atmosphère délétère dans laquelle se sont déroulées les élections législatives du 28 avril 2019, les incidents et la violence qui ont émaillé par endroit le scrutin, la faible participation de la population et les inimaginables scènes de violence du 1er mai 2019 à Cotonou avec leur lot de victimes nous préoccupent à un haut point.La psychose gagne le cœur des Béninois si fiers de leur pays connu et reconnu sur le plan international comme un havre de paix et un modèle de démocratie en Afrique. Face à cet état des choses, les Evêques du Bénin:

1- expriment leur compassion et leur proximité spirituelle aux victimes des divers actes de violence perpétrés sur toute l’étendue du territoire national;

2- condamnent fermement les actes de violence et de vandalisme sous toutes leurs formes. Tout comme dans leur dernier message, ils réitèrent leur appel lancé à tous à s’abstenir de toute forme de violence. La violence ne saurait constituer une réponse valable à un problème socio-politique ;

3- invitent les leaders politiques de notre pays à renouer le fil du dialoguepour la préservation de la paix sociale et de l’unité nationale, gages dudéveloppement harmonieux de notre pays ;

4- offrent leur service pour la médiation en vue d’un retour au calme, à la cohésion sociale, à la tolérance réciproque qui ont toujours caractérisé le peuple béninois ;

5- invitent les chrétiens engagés dans la politique à être toujours et partout,des témoins de la vérité et des artisans de justice et de paix;

6- recommandent au peuple de Dieu et aux personnes de bonne volonté de persévérer dans la prière pour que Dieu continue de bénir et de protéger notre commune Patrie, le Bénin.

Que par l’intercession de Marie, notre Mère du Ciel, le Dieu Tout-Puissant, Père du Ressuscité, donne à chacun son Esprit de sagesse.

 

Fait à Cotonou, le 03 mai 2019

 

Victor Agbanou

 

Président de la Conférence épiscopale du Bénin

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here