Cultes endogènes:La sortie des « Egoun-goun» réglementée à Porto-Novo

0
1185

Plus de déambulation des revenants, communément appelés « Egoun-goun » les jours ouvrables dans la ville de Porto-Novo. C’est l’une des décisions prises par le préfet du département de l’Ouémé, Joachim Apity, lors de sa tournée statutaire à Porto-Novo le mercredi 06 novembre 2019. Le Préfet a rappelé la réglementation relative à la sortie des dignitaires de Egoun-goun dans la cité des Aïnonvi.

Pour l’autorité préfectorale, il est temps de sonner la fin de la récréation. « Plus de Egoun-goun dans les rues de Porto-Novo pendant les jours ouvrables. Il faut que les enfants aillent à l’école. Egoun-goun, c’est notre fétiche, mais il faut un minimum d’organisation au sein des dignitaires de ce culte », a-t-il laissé entendre. Dans le même ordre d’idées, il a ajouté que les adeptes de cette divinité ne doivent plus sortir au-delà de 19h. Pour lui, l’échec de toutes les tentatives aux fins de conjuguer au passé la crise au sein des dignitaires est l’une des raisons qui expliquent ce désordre. Au dire du Préfet Joachim Apity, les sorties autorisées des Egoun-goun qui se feront désormais pendant les week-ends.  « Toute sortie doit avoir l’autorisation de l’autorité municipale. Le commissaire central doit être aussi informé avant que les Egoun-goun ne sortent », a-t-il conclu.

 

Benjamin N. Douté (Stag)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here