Débat autour des enjeux de la prochaine Présidentielle:Les griefs de Clotaire Olihidé contre Madougou

0
429

«  Vous ne pouvez pas servir les intérêts d’un autre pays et prétendre en même diriger votre pays », a déclaré Clotaire Olihidé dimanche 21 février 2021 sur Canal 3, à l’encontre de la candidate recalée du parti « Les démocrates »  à la Présidentielle du 11 avril 2021. Ainsi, dans le débat passionné autour des enjeux de la prochaine Présidentielle, et la participation de l’opposition, Clotaire Olihidé du Bloc républicain (Br), a clarifié  les positions de son parti. Les difficultés rencontrées par l’opposition, notamment le parti « Les démocrates » sont dues, selon lui, à un défaut d’organisation. Pour l’expert électoral, avoir voulu imposer la candidature de Réckya Madougou n’allait pas de soi. Pour lui, plusieurs détails ne militaient pas pour le choix d’une telle personnalité. Selon l’invité, Reckya Madougou n’était pas membre du parti « Les démocrates », c’est comme si elle a été cooptée et parachutée au dernier moment pour en faire la candidate du parti. « Cela pose un problème » pour l’invité du journaliste Wahab Ali-Kparah. « Ensuite, elle est conseillère du président d’un pays voisin au notre. Est-ce qu’elle a démissionné de cette fonction ?  Lorsqu’elle se retrouve dans une telle position dans un pays étranger, et se porte candidate de butte en blanc sans démissionner auparavant, cela pose un problème », ajoute-t-il. Et pour finir, ce n’est qu’il y a quelques mois qu’elle a été inscrite sur la liste électorale. « Ce qui ne fait pas sérieux pour quelqu’un qui aspire à une telle fonction », a-t-il conclu.

WN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here