Déclaration de patrimoine:Un fait banal, selon le député Gérard Gbénonchi

0
817

Le député Gérard Gbénonchi, a fait sa déclaration de patrimoine le vendredi 24 mai 2019. Se conformant ainsi à la loi à son entrée en fonction, l’élu de la 11ème circonscription électorale est l’un des tout premiers parlementaires à avoir accompli ce devoir.

La déclaration de patrimoine du député Gérard Gbénonchi  est intervenue une semaine après l’installation de la 8ème législature. Pour ce membre de l’Union Progressiste, sa déclaration de biens est un fait banal. « Je pense que c’est normal que de déclarer ses biens, c’est ce que j’ai fait. C’est un fait banal et ça doit être ainsi pour tout le monde puisque, c’est une exigence de la loi. Mon parti Union Progressiste avait donné un délai indicatif d’un mois, j’ai tenu à être dans ce délai » a déclaré Gérard Gbénonchi au micro de Océan Fm. Le président de la commission des finances à l’Assemblée nationale estime que les personnes assujetties à la déclaration de patrimoine doivent avoir la volonté de se conformer aux lois de la République. « La déclaration des biens n’a jamais été facile mais, il faut avoir la volonté de le faire. Il suffit de se rendre à la chambre administrative de la Cour suprême pour tous les détails », a renchéri l’élu de la 11ème circonscription électorale. L’article 3 de la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin renseigne que les hautes personnalités de l’Etat, les hauts fonctionnaires et les personnalités élues à un mandat public ont l’obligation de déclarer leurs patrimoines à la prise et à la fin de service. Le mardi 28 mai 2019, lors des communications en plénière, il a été évoqué au parlement une lettre de Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc). Il s’agit d’un message adressé aussi bien aux députés de la huitième législature qu’à ceux de la législature sortante leur rappelant l’obligation à laquelle ils sont soumis de déclarer leur patrimoine à l’entrée comme à la sortie de leur fonction.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here